La Nouvelle Entrée Ouest (NEO)

Le projet de la Nouvelle Entrée Ouest (NEO) de Saint-Denis s’inscrit en lien avec celui de la Nouvelle Route du Littoral, et vise à fluidifier le trafic venant de l’Ouest mais aussi à remettre en valeur le littoral de Saint-Denis.

Un projet majeur et indispensable

neoLe réaménagement de l’entrée Ouest de Saint-Denis doit répondre à un double objectif très ambitieux : absorber le trafic de l’Ouest venant de la Nouvelle Route du Littoral (NRL) et assurer la traversée de Saint-Denis vers l’Est d’une part, et reconquérir le front de mer de Saint-Denis en réaménageant tout le littoral de la cité dionysienne pour le rendre plus attractif. Il s’agit par conséquent d’un projet vital pour le développement de la première ville d’outre-mer.

Absorber et fluidifier le trafic de l’Ouest : la mise en service de la Nouvelle Route du Littoral, axe 2×2 voies ne peut déboucher sur l’axe 2×1 voies actuel situé au niveau du pont de la rivière Saint-Denis sous peine de paralyser l’entrée Ouest de Saint-Denis. Le projet prévoit :

• Un nouvel échangeur de la Montagne
• Un nouveau pont pour traverser la rivière Saint-Denis
• La création d’un nouvel axe 2×2 voies sous-terrain qui passera sous le barachois
• La création d’un tronçon en TCSP reliant la NEO et la gare routière actuelle
• La création de nouvelles voies cyclables

saint-denis-plage-neo

Reconquérir le front de mer de Saint-Denis : parallèlement à la gestion du trafic routiers et des déplacements, le projet de Nouvelle Entrée Ouest intègre une forte dimension relative au réaménagement du littoral de Saint-Denis. Le projet prévoit :

• La création d’une zone piétonne et la suppression de la route nationale actuelle en front de mer
• Le réaménagement du square Labourdonnais
• Le réaménagement du Barachois et la création d’une zone de loisirs
• La création d’un parvis devant le nouveau cinéma multiplex au niveau de l’ancienne gare
• La création d’un grand bassin de baignade en bord de mer

Ainsi, plus qu’un simple projet d’architecture, NEO est un projet d’envergure qui concerne tout le réaménagement futur du littoral et du bord de mer de Saint-Denis, mais concerne plus largement toute  la gestion du trafic et des transports à La Réunion.

Vidéo de présentation de la Nouvelle Entrée Ouest

Financement et calendrier 

Ce projet ambitieux est estimé à 450 M€ environ et il est porté par une pluralité d’acteurs publics locaux : Etat, Région, Département, ville de Saint-Denis et CINOR. Le financement global du projet n’est pas encore validé, mais un premier accord signé en mai 2016 a acté l’engagement d’une première tranche de travaux (estimée à 45 M€) compatible avec le projet global, permettant de traiter le raccordement avec la NRL et l’optimisation des flux de circulation en intégrant le TCSP. Cette première tranche concerne l’échangeur de la Montagne avec la RD 41, le franchissement de la rivière Saint-Denis et les différents raccordements avec les voies de circulation du centre-ville.

En matière de planning, la NRL doit être livrée en 2020, et il est réellement souhaitable que la partie infrastructure de la NEO (nouvelle route et TCSP) se raccordant à la NRL et reliant l’extrémité Est du Barachois soit livrée en même temps. La 1ère tranche de travaux prévus devrait être livrée pour cette échéance. Le reste du projet global n’est pas validé et les études et analyses complémentaires permettront d’affiner et d’optimiser le scénario actuel et ainsi d’acter, après évaluations plus précises, le projet définitif, son calendrier de réalisation et son plan de financement. La poursuite du cofinancement de ces études du projet global et des différentes tranches a également été validée par les différents acteurs.

Pour aller plus loin :

Fermer le menu