L’importation et la distribution des hydrocarbures est une activité stratégique pour La Réunion. Elle est assurée par la SRPP en situation de quasi-monopole. 4 compagnies de distribution sont présentes et on trouve plus de 120 stations services partout sur l’île.

Un enjeu stratégique pour La Réunion

L’approvisionnement en hydrocarbures à La Réunion est une activité éminemment stratégique car l’île importe la totalité de ses produits pétroliers, dont elle est encore largement dépendante. Et La Réunion étant une île, l’importation de ces produits se fait exclusivement par bateau et arrivent sur le seul site du Grand Port Maritime de La Réunion où ils sont stockés. Ce lieu est évidement stratégique car en cas de problème ou en cas de blocage, c’est toute l’île qui se retrouve alors sans carburant, avec les conséquences que chacun peut imaginer.

La SRPP (Société Réunionnaise des Produits Pétroliers) est la société qui détient le quasi-monopole de l’importation des produits pétroliers à La Réunion. Elle assure le stockage et la distribution de ces produits, et dispose pour se faire d’un dépôt d’une capacité de stockage de 250 000 m3 pour les carburants, et de 13 000 m3 pour le Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL), qui est situé au Port, où sont également situés les locaux de la SRPP. Elle est également propriétaire du réseau de stations services Vito à La Réunion.

Le-port-reunion-srpp

En octobre 2016, la CCIRPP (Coopérative Carburants d’Intérêt Régional et de Public Privé) est devenue le 2ème importateur d’hydrocarbures à La Réunion en obtenant le statut d’entrepositaire agréé. Dans la pratique, il s’avère que la mise en action de ce 2ème acteur est encore difficile, la CCIRPP revendiquant de ne pas avoir aux cuves comme il se doit. Une procédure judiciaire a ainsi été initiée par la CCIRPP en août 2017 contre la SRPP pour abus de position dominante.

Les stations services à La Réunion

Il existe 4 compagnies de stations services à La Réunion : Vito (51 stations), Total (36 stations), Tamoil (28 stations) et Engen. On dénombre ainsi plus de 120 stations essence disséminées un peu partout sur l’île. Pas de difficulté donc pour faire le plein où que vous soyez. C’est le réseau Vito (détenu par la SRPP) qui est le mieux implanté et le plus présent à La Réunion. Il peut rester quelques enseignes historiques Caltex, Shell ou Esso, mais ces compagnies ne sont plus implantées sur l’île.

Stations-services-réunion

Quasiment toutes les stations services distribuent de l’essence sans-plomb 95, du diesel et du GNR (Gazole Naturel Routier). En revanche, seulement certaines stations services des réseaux Total et Engen proposent actuellement des bornes de recharge électrique, mais on en trouve aussi à d’autres endroits (Renault, M. Bricolage…). On dénombre ainsi une quarantaine de bornes de recharge électrique au total à La Réunion, réparties un peu partout sur l’île.

Les stations services réunionnaises ont certaines particularités par rapport à la métropole. La première est que ce sont encore des pompistes qui servent l’essence. Ils sont salariés des stations et le prix de l’essence inclus ce service, le pourboire n’est donc absolument obligatoire. Les stations assurent comme ailleurs la vente des bouteilles de butane et gaz, du charbon et divers produits, mais elles assurent également la vente de cigarettes, et très souvent disposent d’un espace restauration / snack complet.

Les prix de l’essence à La Réunion

Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du décret n° 2013-1315 du 27 décembre 2013 qui constitue le nouveau cadre de détermination du prix des hydrocarbures. Ce régime établit un mécanisme qui permet de se conformer aux conditions réelles du marché et d’assurer la transparence sur la formation de prix. La préfecture de la Réunion publie chaque mois un communiqué de presse faisant état du prix de vente maximum des hydrocarbures.

En Savoir + : Les derniers prix publiés des carburants à La Réunion

Pour aller plus loin :

Fermer le menu