Run Rail est le nouveau transport public du réseau régional de transport guidé. Il reliera à terme Saint-Benoît à Saint-Pierre en passant par le Nord et l’Ouest. Le premier tronçon entre Saint-Denis et Sainte-Marie devrait voir le jour d’ici 2022.

Le Schéma d’Aménagement Régional (SAR), approuvé par décret en Conseil d’État en novembre 2011, fixe les grandes orientations en matière d’aménagement du territoire à La Réunion aux horizons 2020-2030. Concernant le volet « transports en commun », le SAR préconise la réalisation d’infrastructures de type Transport en Commun en Site Propre (TCSP) à court-moyen terme dans chaque bassin de vie et définit, à plus long terme, un tracé de principe pour la réalisation du Réseau Régional de Transport Guidé (RRTG) entre Saint-Benoît et Saint-Pierre en passant par le Nord et l’Ouest.

Le Réseau Régional de Transports Guidés (RRTG)

Carte-RRTG-RéunionLe Réseau Régional de Transport Guidé (RRTG) a pour ambition d’être une infrastructure évolutive d’un bus vers un mode guidé rapide offrant des temps de parcours concurrentiels à la voiture. Il s’agit d’un transport en commun direct entre chaque pôle urbain et connecté aux réseaux urbains des Autorités Organisatrices de Mobilités (AOM). Décliné à l’échelle régionale, ce réseau, conçu comme la colonne vertébrale des transports en commun sur l’île, a un rôle primordial dans le maillage et la structuration du territoire.

Le RRTG s’appuie sur un maillage de portes, gares ou stations desservant les principaux pôles urbains. Il assure également une connexion avec les Transports en Commun en Site Propre (TCSP) urbains via les pôles d’échanges et se décline autour d’un nombre d’arrêts restreint proposant ainsi une vitesse commerciale élevée.

Run Rail, le nouveau transport public régional

La Commission permanente du Conseil Régional du mardi 21 août 2018 a présenté les conclusions des études de faisabilité et d’opportunité du RRTG (Réseau Régional de Transport Guidé) et de la solution adaptée : le choix d’un mode ferré léger au sol. C’est dans ce cadre que la Région Réunion a dévoilé ce jeudi 20 septembre 2018 parallèlement au 1er pôle d’échanges multimodal de Duparc, Run Rail, le nouveau transport public du réseau régional de transport guidé. D’un tracé de 150 kilomètres, ce nouveau transport en commun reliera à terme Saint-Benoît à Saint-Pierre en passant par le Nord et l’Ouest.

Première section Nord entre Saint-Denis et Sainte-Marie

La Commission a validé la mise en place des autorisations de programme général de l’opération de création du Réseau Régional de Transport Guidé pour la section Nord entre Saint-Denis et Sainte-Marie. Cette première section de 10 kilomètres disposera de 10 stations entre le pôle Bertin à Saint-Denis et celui de Duparc à Sainte-Marie.

Run-Rail-section-1

  • 10 stations
  • 10 km
  • Vitesse commerciale de l’ordre de 25 km/h – vitesse de pointe de 70 km/h.
  • Temps de trajet : 20 minutes environ
  • Fréquence de la désserte en heure de pointe : 7,5 minutes maximum
  • 30 000 voyageurs / jour en première phase, jusqu’à 50 000 à terme

Carte-RRTG-section-Nord-Bertin-Duparc

Cette future ligne reliera les différents pôles d’intérêts régionaux (aéroport Roland Garros, CHU Félix-Guyon, Hôtel de Région, CGSS, Université, Technopole…) entre les stations d’échanges de Bertin et de Duparc. Run Rail sera également connecté avec les futurs lignes de téléphérique de Saint-Denis aux stations Bertin et Université. En matière de planning, les travaux devraient débuter fin 2020 et la mise en service de cette section Nord est attendue pour fin 2023. Le coût estimé du projet est de 300 millions d’euros.

En Savoir + : Téléphérique urbain de la CINOR

Le Pôle d’Echanges Multimodal

Le Pôle d’Echanges Multimodal (PEM) est le lieu où s’opère les interconnexions entre les différents modes de transports. Les PEM doit permettre de faciliter le transfert de voyageurs et contribuer à structurer l’espace urbain.

Pôle-Echange-Multimodal-PEM-Réunion

Le premier Pôle d’Echange Multimodal de Duparc à Sainte-Marie a été inauguré le 19 septembre 2018, et constituera notamment le point de départ de la section 1 Nord du futur Run Rail.

Le PEM de Duparc comprend à ce jour :

  • 8 quais destinés à accueillir des véhicules du réseau interurbain (Car jaune) et du réseau urbain de la Cinor (Citalis) ;
  • 1 parking relais de 100 places accessible à tous les usagers et gratuit (lors de la 1ère année d’exploitation), dont une partie dédiée au covoiturage,
  • Des emplacements réservés aux taxis et un espace pour les vélos.
  • Deux locaux commerciaux.

Picto-télécharger Télécharger le dossier de presse (pdf – 1,6 Mo)

Source : Région Réunion

Pour aller plus loin :
Fermer le menu