Suivi de l’activité volcanique du Piton de la Fournaise par l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF). Suivi et observation du trémor, de l’activité volcanique et des éruptions en cours. Bilan des dernières éruptions. Carte des sentiers et système d’alerte.

Avec en moyenne une éruption par an, le Volcan du Piton de la Fournaise est un des volcans les plus actifs de monde. Même s’il ne présente pas de danger immédiat pour la population, il fait l’objet d’un dispositif permanent de suivi et d’alerte en cas d’éruption. Lorsqu’elle se produisent et qu’elles sont visibles, les éruptions du Piton de la Fournaise constitue un des plus beaux spectacles de la nature.

Activité volcanique du Piton de la Fournaise

  • Niveau d’activité : Eruption en cours
  • Niveau d’alerte : Alerte 2-2
  • Accès à l’enclos : Fermé
Dernier bulletin de l’OVPF

22 septembre à 17h15 : L’éruption débutée le 15 septembre à 04h25 heure locale se poursuit. Le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) a subit de nombreuses fluctuations ces dernières 24h, très certainement liées à des fluctuations dans la géométrie du cône volcanique en cours de formation.

  • Un séisme volcano-tectonique profond (à environ 2,6 km sous le niveau de la mer) a été enregistré sous le flanc Est du volcan au cours de la journée du 21 septembre. Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de la journée actuelle.
  • Aucune déformation significative n’est perceptible depuis le début de l’éruption.
  • Les débits en surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Université Clermont Auvergne) sont compris entre 1 m3/s et 3 m3/s sur les dernières 24h.
  • Des retombées de cheveux de Pélé ont été reportées dans la région de Grand Coude ce matin. Les cheveux de Pélé se forment à partir d’éjectas de lave très fluide (au niveau de l’évent éruptif) qui s’étirent en fins filaments sous l’action du vent, pouvant se disperser sur de longues distances sous l’action du vent.
  • Une mission héliportée de l’OVPF a été organisée ce matin pour récupérer les éléments d’une station sismologique menacée par les différents bras de coulées de lave qui continuent lentement leur progression vers l’Est.
  • Lors du survol vers 11h ce matin, le cône continuait son édification et l’éponte vertical Est, observée hier se faisait recouvrir progressivement de retombées de scories.
  • Le cône, toujours égueulé vers le Sud, laisse s’échapper une coulée principale dans un profond chenal. Des tunnels de lave ont été observés en cours de formation, dans la partie la plus en amont de ce chenal principal.
  • Trois régimes de fontaines de lave étaient toujours visibles à l’intérieur du cône.
Comment voir l’éruption ?

L’éruption est visible depuis le Piton de Bert à 1 heure de marche environ depuis le parking Foc-Foc (sur la route forestière du Volcan). Le massif du volcan est un milieu naturel, sujet à des changements météorologiques très rapides et parfois violents. Les recommandations relatives à la sécurité en montagne s’appliquent tout particulièrement : consultez la météo, ne sortez pas des sentiers balisés, apportez une attention particulière à votre équipement individuel. L’amplitude thermique est importante entre le jour et la nuit.

Un poste de secours est mis en place par les sapeurs-pompiers au parking de Foc-Foc.

Accès et circulation
  • Les véhicules peuvent accéder à la route forestière et stationner uniquement sur les emplacements matérialisés des parkings du Pas de Bellecombe (280 places) ou de Foc-Foc (400 places) ;
  • Le stationnement le long de la route forestière est strictement interdit pour des raisons de sécurité ;
  • Vérifiez que vous ne bloquez ni les autres véhicules stationnés, ni la circulation, les services de secours pouvant avoir à intervenir très rapidement ;
  • En cas de difficultés particulières de stationnement ou de perturbation, la circulation pourra être fermée temporairement au départ de la route forestière.
  • Le préfet de La Réunion a pris un arrêté d’interdiction de circulation des autobus et autocars sur la route forestière du Volcan (RF5). Tout manquement à cette interdiction fera l’objet d’une verbalisation par la gendarmerie.
Conseils de prudence et de préservation du site :
  • Ne vous approchez pas du bord du rempart et respectez les sentiers balisés ;
  • Prévoyez des vêtements chauds et de pluie ;
  • Munissez-vous de chaussures de marche, lampes et piles ;
  • Emportez suffisamment d’eau et de nourriture ;
  • Ne jetez pas vos déchets, ne dégradez pas le milieu naturel ;
  • Interdiction formelle de feux. Le massif du volcan est un milieu naturel, sujet à des changements météorologiques très rapides et parfois violents.
Accès à l’enclos du Piton de la Fournaise

L’accès du public à l’enclos Fouqué, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, sont interdits jusqu’à nouvel avis.
Une reconnaissance sera effectuée et des mesures complémentaires prises dès que l’éruption sera stabilisée. Toute évolution significative fera l’objet d’une nouvelle communication.

carte_enclos-150918

En Savoir + : Liste et carte des sentiers ouverts et fermés au Volcan

Bilan mensuel de l’OVPF : Août 2018

Au mois d’août 2018, l’OVPF a enregistré sur le massif du Piton de la Fournaise :

  • 36 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux ;
  • 2 séismes profonds (> à 0 km de profondeur sous la surface) ;
  • 161 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué).

La réalimentation profonde en magma et la pressurisation du réservoir magmatique superficiel qui avaient repris suite à la fin de l’éruption du 13 juillet semblent avoir cessé depuis début août. Néanmoins les concentrations en CO2 dans le sol en champ lointain dans le secteur des Plaines (Plaine des Cafres, Plaine des Palmistes) sont toujours élevées, témoignant de magma toujours présent à grande profondeur. A noter que depuis 2016, les réalimentations profondes sous le Piton de la Fournaise se font par impulsions, ainsi de telles phases d’accalmie dans les déformations et la sismicité ont déjà été observées à plusieurs reprises en 2016 et 2017 sur des périodes allant de 15 à 80 jours environ. Compte tenu de la quantité de magma déjà présente dans le réservoir magmatique superficiel, la prochaine impulsion de magma profond vers le réservoir superficiel pourra être le déclencheur d’une nouvelle éruption comme cela a été observé en 2016 ou 2017. Les reprises de la pressurisation du réservoir magmatique n’avaient alors précédé que d’1 à 25 jours une éruption.

→ Télécharger : Bilan mensuel complet de l’OVPF – Août 2018 (*pdf – 2 Mo)

Bilan des dernières éruptions volcaniques

Eruption du 13 juillet 2018

La troisième éruption de l’année a été très courte puisqu’elle s’est déclenchée le 13 juillet 2018 entre 03h30 (début du trémor enregistré sur les stations sismiques de l’OVPF) et 04h30 (premières lueurs visibles sur les webcams de l’OVPF), et qu’elle s’est arrêtée le même jour à 22h00 heure locale. Bien que courte, cette éruption restera « mémorable » car la coulée a englouti la célèbre Chapelle de Rosemont et coupé le sentier d’accès qui a du être retracé.

Eruption du 27 avril au 1er juin 2018

La deuxième éruption de l’année s’est déclenchée le 27 avril à 23h50 et les fissures éruptives se sont ouvertes dans l’enclos sur le flanc Sud du volcan. L’éruption a engendré trois cratères éruptifs offrant un superbe spectacle de fontaines de laves et de coulées s’étirant jusqu’au rempart de Bellecombe. En seconde moitié d’éruption, les écoulements de lave se sont progressivement produits en tunnel de lave. Le trémor et l’éruption se sont arrêtés le 1er juin 2018 à 14h30. L’éruption était facilement visible depuis le parking Foc-Foc en empruntant le sentier vers le Piton de Bert après seulement quelques centaines de mètres de marche.

Eruption du 3 au 4 avril 2018

La première éruption de l’année 2018 s’est déclenchée le mardi 3 avril 2018 à 11h et s’est éteint dès le lendemain. Le Piton de la Fournaise est entré en éruption sur le flanc Nord à proximité du Nez Coupé de Sainte-Rose. L’éruption a été peu visible en raison de sa durée et des mauvaises conditions météo. De plus le sentier du Nez Coupé de Sainte-Rose est interdit depuis le Piton partage, limitant l’accès possible aux visiteurs.

Eruption du 14 juillet au 28 août 2017

Comme pour célébrer la fête nationale, le Piton de la Fournaise est entré en éruption le 14 juillet 2017 à 0h50. L’éruption se situe sur le flanc Sud du volcan à l’intérieur de l’Enclos vers le Piton Chateau-Fort. Elle était facilement visible depuis le Piton de Bert et le spectacle absolument grandiose ! (fontaines et rivières de lave). A partir du 2 août, l’activité volcanique n’était presque plus visible en surface, les rivières de lave se faisant en tunnel. Le cône volcanique qui s’est formé dans l’enclos du Piton de la Fournaise a été baptisé « Piton Delmond ».

Eruption du 31 janvier au 26 février 2017

La première éruption volcanique de l’année 2017 s’est déclenchée le 31 janvier 2017 à 19h40. Elle est localisée sur le flanc Sud-Sud-Est du cône terminal, dans le secteur Château Fort. L’éruption était visible et facilement accessible depuis le Piton de Bert, mais la vue était encore plus belle en continuant le sentier en direction du Nez Coupé de Sainte-Rose. Elle offre un spectacle grandiose avec des fontaines de plus de 50m. A partir du 13 février, l’activité baisse et le trémor s’arrête soudainement le 26 février.

Suivi de l’activité volcanique du Piton de la Fournaise

C’est l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) qui suit en permanence 24h/24 et 365 jours / an l’activité du Piton de la Fournaise. Il existe plusieurs réseaux d’observation qui comportent au total une centaine d’instruments sur 35 sites différents :

  • le réseau sismologique,
  • le réseau des déformations avec les inclinomètres, extensomètres, et les récepteurs GPS,
  • le réseau de caméras,
  • le réseau météorologique (pluviomètres)
  • le réseau géochimique effectuant des mesures de SO2, H2S et COdans les fumeroles du sommet et de COdans le sol en champs lointain.

Système d’alerte en cas d’éruption du Piton de la Fournaise

Un dispositif spécifique opérationnel (DSO) ORSEC  « Volcan du Piton de la Fournaise » existe. L’OVPF informe la préfecture en cas d’apparition de signes d’activité du Piton de la Fournaise et propose le déclenchement des niveaux d’alerte. Le dispositif d’alerte s’appuie sur 4 phases :

  • VIGILANCE : éruption possible ou présence de risques sur le secteur. Restriction de l’accès du public à la partie haute de l’enclos : celui ci n’est possible que sur l’un des sentiers balisés.
  • ALERTE 1 : éruption probable ou imminente. Fermeture de l’Enclos et évacuation des randonneurs qui se trouveraient sur le site, interdiction de tout poser d’aéronefs dans la zone du volcan
  • ALERTE 2 : éruption en cours, qui peut être de 3 types :
    • 2-1 : éruption dans le cratère Dolomieu (aucune menace)
    • 2-2 : éruption dans l’enclos (pas de menace directe)
    • 2-3 : éruption hors enclos (menace pour la sécurité des personnes et des biens)
  • SAUVEGARDE : éruption terminée et/ou stabilisée. Réouverture partielle de l’enclos possible après reconnaissances.

DSO-Orsec-Volcan

Source : OVPF – Préfecture de La Réunion

Pour aller plus loin :

Fermer le menu