Vous êtes ici : Accueil > Vivre > Sports > Trail


La Réunion est une « Terre de Trail » qui offre un terrain de jeu exceptionnel, mais plus encore, les sentiers revêtent ici un caractère identitaire, culturel et patrimonial très fort. L’île accueille un des événements majeurs du Trail mondial et propose tous les formats de courses.

Les sentiers au coeur de l’histoire réunionnaise

Les sentiers font partie de l’histoire, du patrimoine et de la culture de l’île de La Réunion. Avant d’être parcourus par les randonneurs et les coureurs en montagne, ces sentiers retracent l’histoire de la découverte de l’île et celle moins glorieuse du marronnage. Les marrons, ces esclaves en fuite qui ont refusé le système servile en se réfugiant dans les montagnes dès le début de la colonisation ont ainsi tracé l’essentiel des sentiers que nous connaissons aujourd’hui à la Réunion, et certains autres oubliés. Plus proche de nous, ces sentiers sont encore aussi le quotidien de certains habitants des hauts de l’île qui les utilisent pour aller à l’école ou se rendre au travail, à l’image des habitants du cirque de Mafate, accessible uniquement à pied ou en hélicoptère.

Chacun comprendra dans ce contexte que loin d’être des simples terrains de jeux et de loisirs ou un pur effort physique, parcourir les sentiers réunionnais constitue une découverte géographique et historique de l’île, et la course en montagne une pratique identitaire pour les réunionnais. La Réunion est de part son histoire et son patrimoine une « Terre de Trail ».

Une géographie et un relief dantesque

HLR-Mafate-4Ce qui vaut le classement de la Réunion au Patrimoine Mondiale de l’Unesco, ce sont ses « pitons, cirques et remparts », qui constituent en effet une géographie et un relief unique au monde : 3 cirques majestueux au milieu desquels trône le Piton des Neiges, point culminant de l’océan Indien à 3070 mètres d’altitude, un volcan actif parmi les plus surveillés au monde le Piton de la Fournaise, une vingtaine de sommets à plus de 2000 mètres d’altitude, des centaines de ravines, de cascades, d’a-pics et autres remparts vertigineux qui font de la Réunion un paradis incontestable des amoureux de la montagne.

Ce qui caractérise les sentiers réunionnais, c’est leurs difficultés. Il n’est pas rare à la Réunion de devoir grimper un rempart de 800 mètres de dénivelé ou le descendre, et si le parcours s’allonge un peu de devoir recommencer l’opération ! Les sentiers sont variés et certains faciles, mais ils sont assez souvent exigeants, techniques (hautes marches, racines, cailloux…), parfois impressionnants, voire dangereux. L’ONF réalise ici un travail remarquable pour entretenir les sentiers compte tenu de l’environnement. Equipement et prudence sont donc des pré-requis incontournables à la pratique du trail à la Réunion. Par comparaison aux autres sentiers de métropole ou d’ailleurs, les sentiers réunionnais sont souvent moins « roulants », plus techniques et avec un dénivelé plus important. Ils nécessitent par conséquent une préparation spécifique.

Le climat joue lui aussi un rôle important car les conditions sont très variables à la Réunion. Il peut logiquement faire très chaud, mais aussi très froid. La topographie de l’île lui confère des spécificités et les spécialistes ont dénombré plus de 200 micro-climats à la Réunion. On peut ainsi être confronté à une amplitude de variation importante des températures sur un même parcours. Les conditions à plus de 2000 mètres d’altitude nécessitent un bon équipement, surtout durant l’hiver austral. La pluviométrie joue aussi un rôle essentielle car rare sont les parcours qui ne traversent pas au moins une ravine, certains empruntant le lit des rivières, et la montée des eaux peut être très rapide. Consulter les prévisions météo et la liste des sentiers fermés sont donc deux pré-requis nécessaires avant oute sortie.

logo-grand-raid-reunion-new

Le Grand Raid de la Réunion, une course mythique

C’est le rêve de tout bon coureur en montagne ou trailer, participer à ce qui est devenu aujourd’hui une des courses les plus mythiques du monde, mais aussi une des plus difficiles : Le Grand Raid de la Réunion ou Diagonale des Fous.

Tous les ans en octobre, 2500 fous environ, dont l’élite mondiale de la discipline, venus des quatre coins du monde, se réunissent pour affronter les quelques 167 km et presque 10 000 mètres de dénivelé positif de cette course et aventure unique au monde, de part sa difficulté, mais aussi de part son ambiance. La Réunion toute entière vit en effet durant ces 4 jours au rythme de la « diagonale » et la ferveur qui règne sur l’île est à l’image du reste : intense ! Seul un peu plus de la moitié des coureurs environ rallieront le stade de la Redoute à Saint-Denis, et recevront leur médaille et leur tee-shirt « j’ai survécu ».

Bien plus qu’une simple épreuve sportive, la Diagonale des Fous reflète l’importance sociétal de la pratique du trail et de la course en montagne à La Réunion.

En Savoir + : Le Grand Raid de la Réunion 2018

Des courses de Trail pour tous, toute l’année

Affiches-Trail-Réunion-2018La Réunion fait partie des pionnières dans l’organisation de courses en montagne bien avant l’engouement que connait aujourd’hui cette discipline, à l’image du Cross du Piton des Neiges (29è édition en 2018), de la course de l’Ail (28è édition en 2018) de la Cimasarun (ex-Cimasalazienne, 24è édition en 2018) et bien sur du Grand Raid de la Réunion (26è édition en 2018). Mais comme ailleurs, la course nature, la course en montagne, le trail ou l’ultra-trail se sont fortement développés ces dernières années, offrant aujourd’hui un calendrier annuel chargé, certains diront trop, où il n’est pas rare en effet de voir 2 ou 3 courses sur le même weekend. La Réunion propose ainsi plus de 120 courses de trail chaque année, au quatre coins de l’île et de tous les formats : trail court, médium, long, ultra-trail, kilomètre vertical, course de montagne… Chacun pourra programmer sa saison et trouver des courses adaptées à ses objectifs. Différentes organisations spécialisées (Ilop Sports, Randorun, Réunion Demain, etc.) ainsi que la quasi-totalité des clubs réunionnais (liste ci-dessous) proposent une multitude de trails et de courses en montagne tout au long de l’année. Les communes proposent elles aussi maintenant quasiment toutes des 10km urbains ou certains trails.

En Savoir + : Trail Péi : le Trail Running à La Réunion

Strava Running Réunion

strava-running-reunion-974L’application Strava maintenant bien connue qui permet de suivre ses runs (notamment) mais aussi de comparer ses temps sur certains segments de parcours s’est bien développé dans le monde du Trail à La Réunion. On y retrouve un club Strava Réunion, certains clubs locaux et des coureurs de très bon niveau. Les temps pour l’essentiel des segments à La Réunion sont d’un excellent niveau, les CR ou KOM (pour les connaisseurs) sont souvent détenus par des cadors péi, voire de grands champions sur les tracés des courses du Grand Raid par exemple. Retrouvez et rejoignez la communauté des coureurs péi sur le club Strava Running Réunion (974)

Les champions péi

Terre de trail, terre de champions. Mais avant de citer ceux que nous suivons, encourageons, et qui font la fierté des réunionnais, commençons par préciser qu’il existe sans aucun doute à la Réunion, des champions inconnus ou cachés. Il suffit d’avoir suffisamment arpenté les sentiers réunionnais pour avoir croisé certains habitants des ilets, marmailles compris, parfois chargés, gambader comme des cabris à un rythme invraisemblable, pour savoir qu’il sommeille ici quelques champions en puissance… Certains grands champions ont aussi fait le choix de venir s’installer à la Réunion pour y vivre leur passion dans ce terrain de jeu extraordinaire, à l’image de Pascal Blanc, Thierry Chambry ou Eric Lacroix. Les coureurs péi sont en général très bons sur les terrains techniques, et souvent bons descendeurs.

Raymond Fontaine, Petit-Ilois, 8 fois champions de France de courses en montagne et champion du monde junior de course en montagne en 1998, champion de France du kilomètre vertical en 2013 pour ne citer que l’essentiel, fait sans aucun doute parti des plus grands champions français de course en Montagne. Freddy Thévenin, 2ème à la Diagonale des Fous en 2013, multiple vainqueur des principales courses à la Réunion et alentour (Transrun, 974, Caldeira, UTRB…) et 3ème de l’Ultra Trail World Tour 2015 est un des meilleurs coureurs français. Mais ils sont nombreux : Didier Mussard, Jeannick Boyer, Juanito LebonJeannick Sery, Frederic Duchemann, René-Paul Vitry, Jean-Eddy Lauret, Gilsey Félicité, Jean-Louis Robert, Jean-Marie Cadet… La liste pourrait être encore longue, pardon à ceux qui ne sont pas cités. Chez les femmes aussi, il existe à la Réunion de grande championne à l’image de la « reine » Marcelle Puy qui a notamment remporté 5 fois le Grand Raid, Alexandra Clain (9ème UTWT 2015), Perrine Tramoni, Camille Bruyas, Estelle Carret, Claire Nedelec, Anne-Cécile Delchini, Cécile Ciman ou encore Sophie Blard. Les meilleurs réunionnais s’internationalisent et participent à de plus en plus de courses à l’extérieur de l’île, avec toutes les conséquences positives pour leurs progressions et le rayonnement du trail made in péi.

Station de Trail® de Salazie

logo-station-trail-la-reunionParmi le réseau des Stations de Trails ® actuellement en développement, La Réunion dispose déjà de sa Station à Salazie. Ce Cirque est en effet le plus proche et le plus accessible des villes du littoral, et situé à moins de 1 heure de l’aéroport de Saint-Denis.

La station de Trail de Salazie propose 11 parcours de rando Trail (Bélouve, Piton d’Anchaing, Terre Plate, Cap Anglais, Trou Blanc, Piton Maillot, Mare d’Affouche, Bécabot, Salazienne…) 6 Ateliers Trail (KV, 1/2 KV, fartlek, côte, boucle courte et boucle longue) et 5 Points d’accueil ou d’information :

• Office de tourisme de Hell-Bourg, point équipé d’une zone d’accueil, d’un agent d’accueil et d’une borne informatique
• Grand Ilet, point équipé d’une zone d’accueil, et d’une borne informatique
• Mairie de Salazie, Point d’information avec la présentation des parcours et ateliers de la station de Trail
• Gite de Bélouve, Point d’information avec la présentation des parcours et ateliers de la station de Trail
• Office du Tourisme de la Communauté de commune Est de la Réunion, Point d’information avec la présentation des parcours et ateliers de la station de Trail

En Savoir + : Station de Trail® de Salazie

Préserver notre environnement et l’esprit de ce sport

L’engouement généré autour des courses en nature et du trail depuis ces dernières années un peu partout concerne aussi évidement la Réunion. La professionnalisation de ce sport fait craindre à certains, légitimement, la perte progressive de ces valeurs, encore plus fortes à la Réunion pour les raisons précédemment évoquées : liberté, entraide, loyauté, courses ouvertes à tous, respect de l’environnement…

Il n’est pas rare de voir sur les sentiers aujourd’hui des gels usagers et autres produits utilisés par les trailers, certes ce ne sont pas les seuls déchets, mais c’est d’autant plus intolérable de la part de gens qui se disent porteurs des valeurs de ce sport. Pire encore, des traces de peintures indélébiles ou des rubalises non récupérées par les serres-files de certaines organisations après courses, en plein coeur du Parc National… Moins grave et même amusant, quoique parfois dangereux, des coureurs « à l’entrainement » ne pouvant perdre 2 secondes pour attendre de doubler dans une descente ou laisser passer un randonneur. Pas de moralisme, ça peut arriver à tout le monde, mais rappelons nous qu’il appartient à tous les pratiquants, organisateurs, bénévoles et supporters de cette activité unique dans cet environnement exceptionnel, de pouvoir permettre à nos enfants de découvrir et pratiquer ce sport dans le même cadre et le même esprit que nous avons la chance de le vivre encore aujourd’hui.

Petit lexique des différents types de trails

Le trail est un sport pédestre pratiqué dans un environnement naturel (montagne, désert, forêt, plaine…) avec le minimum possible de routes cimentées ou goudronnées (qui ne devraient pas excéder 20% de la distance totale), où le terrain peut varier (pistes de terre, chemins forestiers, sentier monotrace…), et pour lequel on distingue plusieurs disciplines spécifiques.

Trail (< 42 km) : en dessous de 42 km on parle de trail, voire de trail court en dessous de 30 km. Ce sont des courses rapides pour lesquelles l’endurance joue déjà un rôle, mais sur lesquelles les qualités de vitesse restent essentielles pour performer. Elles conviennent aussi logiquement aux débutants. Le dénivelé est généralement compris entre 500 et 2000 mètres. On y trouve des courses très populaires comme le Trail des Anglais, la Kalla Nescafé, le Trail du Colorado ou la Transdimitile, mais aussi de très nombreux autres trails courts.

Trail Ultra M (42 à 69 km) : entre 42 et 69 km, on parle d’ultra-trail moyen ou médium. Ce sont des courses où les qualités d’endurance prennent une place importante, car elles peuvent durer entre 5 et 15 h en fonction de la distance, du dénivelé (entre 1000 et 4000 mètres) et de votre niveau. En plus des qualités athlétiques, la gestion de l’hydratation, de l’alimentation et le mental commencent à jouer un rôle déterminant. Les courses les plus populaires de cette catégorie à La Réunion sont la Cimasarun, l’Arc en Ciel, le D-Tour, la Caldeira ou la Mascareignes (plus petite des 3 courses du Grand Raid).

Trail Ultra L (70 à 99 km) : entre 70 et 99 km, on parle d’ultra-trail long. Les coureurs passent en moyenne entre 10 h et 24 h sur les sentiers et il s’agit bien là d’un effort long où l’endurance et la gestion de course (équipement, hydratation, nutrition, mental…) deviennent primordiaux en parallèle des qualités physiques. On trouve logiquement moins de courses de ce type dans le calendrier mais il y en a quelques une (Mafate Trail Tour, Trail du Grand Ouest…).

Trail Ultra XL ( > 100 km) : au dessus de 100 km, on parle d’ultra-trail extra long. Ces courses ne durent pas moins de 20h, sauf pour les champions, et certains coureurs peuvent passer plus de 60 h sur les sentiers. Le dénivelé y est toujours très important et il oscille entre 5000 et 10000 mètres. Elles s’adressent à des coureurs aguerris car l’expérience de gestion de course, la connaissance de soi même et le mental deviennent des qualités indispensables. On compte 3 ultra-trail XL à La Réunion, le Raid 974 (100 km), le Trail de Bourbon (110 km, 2ème course du Grand Raid), et la plus grande des 3 courses du Grand Raid, la Diagonale des Fous (167 km).

Kilomètre Vertical : le principe du kilomètre vertical (KV) est de gravir 1000 mètres de dénivelé positif sur la distance la plus courte possible et le plus vite possible. En plus des qualités classiques d’un coureur (VO2max, VMA), la puissance et la technique (pose du pied, poussée, amplitude de la foulée, fréquence, ondulations du centre de masse…) sont deux enjeux essentiels pour aller vite sur ce type de course. L’utilisation de bâtons peut aussi constituer une aide précieuse. Il existe 2 sites principaux de KV à La Réunion : celui du Maïdo depuis Roche Plate sur une distance de 4,7 km, et celui de la Roche Ecrite depuis Grand Ilet sur une distance de 2,6 km (presque 50% de pente) ce qui en fait un des plus verticaux de France.

Course de Montagne : il y a souvent un amalgame dans l’utilisation des termes de courses de montagne et de trails. La course de montagne est en réalité une épreuve bien spécifique qui se déroule sur une distance comprise entre 10 et 30 km, très souvent seulement en montée, mais il peut aussi y avoir des A/R ou des boucles. Le dénivelé assez important est généralement compris entre 500 et 2000 mètres. On y trouve des courses comme le Cross du Piton des Neiges ou la course du Géranium.

Pour aller plus loin :

Trail Péi : le Trail running à La Réunion
Fédération Française d’Athlétisme

• Ligue Réunionnaise d’Athlétisme
• International Trail Running Association (ITRA)

Fermer le menu