Climat de La Réunion

La Réunion bénéficie d’un climat tropical adouci par l’influence de l’océan Indien et des alizés, mais il se distingue surtout par une grande variété de microclimats liés à l’insularité et au relief. Il permet de goûter à la chaleur du bord de mer et à la fraîcheur des hauts en parcourant de faibles distances.

Les grandes caractéristiques

La Réunion jouit d’un climat tropical adouci par l’influence des alizés, mais il se caractérise surtout par une grande diversité de micro-climats liés notamment à l’insularité et au relief de l’île. La Réunion bénéficie d’un ensoleillement intense toute l’année sur les côtes.

Dans l’hémisphère Sud, les saisons sont inversées par rapport à l’hémisphère Nord. Mais sous les tropiques, les notions d’hiver et d’été sont relatives. L’année se divise en deux grandes périodes : la saison des pluies entre janvier et mars (été austral), et la saison sèche, plus longue, de mai à novembre (hiver austral). Les mois de décembre et d’avril sont des mois de transition variables, tantôt pluvieux, tantôt secs.

Les effets de l’insularité et de la géographie de l’île provoquent également de façon quasi immuable ce que les réunionnais connaissent bien sous le nom de phénomène diurne, un mécanisme à l’origine de la formation des nuages sur les hauts de l’île à la mi journée.

Phénomène diurne de convection

Si la Réunion est marquée par deux saisons durant l’année, son climat se caractérise également par un phénomène d’ennuagement quasi-quotidien, conséquence de l’insularité et du relief de l’île, communément appelé phénomène diurne.

Ce phénomène de convection se caractérise par un processus de formation des nuages en cours de journée relativement immuable sur les hauts de l’île et parfois en débordement sur le littoral : le matin le soleil réchauffe les pentes et forment les premières ascendances, la condensation de la vapeur d’eau et ainsi la formation des premiers nuages (cumulus). A la mi-journée, le réchauffement augmente et les nuages grossissent, et peuvent aboutir à des averses. En fin de journée, le soleil ne réchauffe plus suffisamment les pentes pour entretenir les ascendances et les brises de pente, et les nuages se désagrègent progressivement. Le même cycle reprend au cours de la matinée suivante.

Phénomène-diurne-réunion

Les premiers nuages apparaissent souvent sur les versants Est et se déplacent en cours de journée vers l’Ouest, où la convection est d’ailleurs souvent plus forte à cause de la chaleur et du vent faible. En fonction de l’intensité de l’inversion, le littoral sera seulement nuageux ou pourra subir des averses.

Pluviométrie

carte-pluviometrie-reunion
Carte de la pluviométrie

La pluviométrie à La Réunion est marquée par une forte disparité entre l’Est et l’Ouest de l’île. On distingue la côte sous le vent de la côte au vent. La côte au vent (à l’Est) reçoit les alizés de face, qui apportent les masses d’air humide notamment à l’origine des précipitations, tandis que la côte sous le vent (à l’Ouest), protégée des alizés et de leur précipitations par le relief est beaucoup plus sèche et peu arrosée.

Le point le plus arrosé de la côte Est se situe au Nord du Piton de la Fournaise, dans les hauts de Sainte-Rose, et enregistre une pluviométrie annuelle moyenne de près de 11 000 mm, alors que la pointe des Trois Bassins, près de Saint-Paul dans l’Ouest ne reçoit en moyenne que 436 mm par an, ce qui constitue un écart record à l’échelle mondiale. Par ailleurs, pour un endroit donné, la pluie peut être absente pendant plusieurs mois, et tomber ensuite de façon importante, notamment au passage d’une dépression ou d’un cyclone. Les foyers de précipitations les plus intenses sont situés entre 1000 et 2000 m.

Records de pluviométrie

Les précipitations à la Réunion constituent un phénomène remarquable à l’échelle mondiale, l’île détient en effet tous les records mondiaux de pluviométrie entre 12 heures et 15 jours (à l’exception de 48h.), essentiellement dans la région du volcan. Il est notamment tombé 1144 mm en 12 heures à Foc-Foc (volcan) du 7 au 8 janvier 1966, 3939 mm en 72 heures au poste de Commerson (volcan) du 24 au 27 février 2007 (Gamède), et 6083 mm en 15 jours, du 14 au 28 janvier 1980 (Hyacinthe), toujours au poste de Commerson (volcan).

Température

carte-température-reunion
Carte des températures

Les températures à la Réunion sont relativement douces, même pendant l’hiver austral, et un peu plus chaudes durant l’été austral, même si les alizés permettent de rafraîchir l’air ambiant. Les températures peuvent varier fortement en fonction des secteurs et du relief. L’île bénéficie d’un ensoleillement fort.

La température moyenne à Saint-Denis (niveau de la mer) est de 24° durant les mois les plus frais (août, mois le plus frais) et de 30° durant les mois les plus chauds (février, mois le plus chaud). En revanche, la température moyenne à La Plaine-des-Palmistes (1 000 m) varie de 17° (août) à 24° (février).

En altitude, la température peut chuter jusqu’à 0° et dépasse rarement les 25° au cœur de l’été. A partir de 1 800 m, en juillet et août, les gelées sont fréquentes en fin de nuit. Des températures négatives sont parfois enregistrées près des plus hauts sommets ou au volcan.

Carte des normales annuelles de températures et de pluviométrie à La Réunion

carte-climat-normales-temperature-pluviometrie-reunion

Les normales annuelles de températures sur le littoral varient globalement entre 20 et 30°C toute au long de l’année. Dans les hauts, les normales sont logiquement plus fraiches et oscillent entre 6 et 23°C. Les normales annuelles de pluviométrie sont très contrastées et varient de 450 mm / an sur le littoral Ouest, à plus de 5000 mm par an dans le Sud-Est et la région du Volcan.

Graphique de la saisonnalité mensuelle de la ville de Saint-Denis

graphique-temperatures-pluviometrie-saint-denis-reunion

Microclimats

De façon plus local, le relief très varié et tourmenté de l’île lui confère de très nombreux microclimats, et les climatologues en ont ainsi dénombrés plus de 200 : côte au vent et sous le vent, littoral, mi-pentes, hauts et montagnes, sans compter les ravines, cirques, plateaux… chaque situation génère sont propre taux d’humidité, de température, de vent, etc. formant ainsi une kyrielle de conditions climatiques et de microclimats différents, qui peuvent être parfois très proches les uns des autres.

Les cyclones

carte-satellite-cyclone

L’île est située sur la zone de passage des cyclones, avant leur affaiblissement. La Réunion peut donc être touchée à n’importe quel stade de leur développement. C’est durant les 3 mois les plus chauds (janvier – mars) que les cyclones ont le plus de chance de passer sur l’île. Les pluies sont alors très intenses et les vents peuvent atteindre des rafales dépassant les 200 km/h. Depuis la colonisation, on recenserait plus de 150 cyclones, dont certains ont fait de nombreuses victimes. Aujourd’hui, un dispositif d’alerte progressif est déclenché par la Préfecture lors du passage de tempêtes tropicales ou de cyclones.

En Savoir + : Les cyclones à La Réunion

La diversité des microclimats à La Réunion permet de rassembler en même endroit le climat chaud et ensoleillé d’une île tropicale sur les côtes, et le climat plus frais et humide des hauts. Le temps peut changer rapidement et il convient d’être prudent notamment en cas de randonnées prévues sur plusieurs jours. L’exposition au soleil doit bien sur faire l’objet de protections, l’indice UV est très élevé à La Réunion.

Vigilance météorologique : Conseils de comportement

Les fortes pluies, les vents forts, les orages ou les fortes houles peuvent survenir indépendamment les uns des autres, en liaison ou non avec un système dépressionnaire tropical (dépression, tempête ou cyclone), de manière localisée ou étendue à l’ensemble de l’île, constituant autant d’évènements météorologiques dangereux vis-à-vis desquels la plus grande vigilance s’impose. Ainsi, en cas de danger (en cours ou dans les heures qui suivent), Météo France diffuse des bulletins de vigilance météorologique avec une carte précisant le niveau, les phénomènes menaçants et les zones à risques. Des conseils de comportement sont à appliquer dans ce type de cas.

Conseils-vigilance-météo-Réunion

Pour aller plus loin :

• Météo France – Réunion