Activité cyclonique à La Réunion

Suivi de l’activité cyclonique à La Réunion. Suivi et observations de la saison cyclonique et des phénomènes en cours. Bilan des systèmes ayant touché La Réunion. Prévision d’activité cyclonique à La Réunion 2020-2021. 

Activité cyclonique à La Réunion (mise à jour novembre 2020)

  • Saison cyclonique en cours : oui
  • Système en cours : 2
  • Niveau d’alerte : Aucun

Carte d’observation et prévisions météo à 7 jours

Vous pouvez sélectionner les différents types de prévisions (vent, pluie, températures…) et options. NB : Ces prévisions s’appuient sur des modèles météorologiques internationaux (ECMWF, GFS), mais la réalité de la prévision météorologique par les spécialistes est bien plus complexe.

Activité cyclonique de la saison 2020-2021 à La Réunion

saison cyclone 2020_2021 La Réunion
Source : MétéoFrance

La saison cyclonique 2020-2021 à La Réunion est officiellement lancée !  Le vendredi 13 novembre 2020, la première dépression tropicale, baptisée Alicia, évolue à plusieurs miliers de kms de La Réunion ne représentant ainsi aucun danger pour l’île intense. Le 14 novembre, Alicia devint  forte tempête tropicale, atteignant son pic d’intensité. D’après les prévisions du CMRS Réunion, ALICIA devrait disparaitre le le 19 novembre 2020.

En parallèle, le 16 novembre, le CMRS  de La Réunion intègre une nouvelle Dépression Tropicale #2 dans son bulletin d’Activité Cyclonique situé à près de 2000 kms des côtes Réunionnaise. D’après les prévisions, celle-ci devrait se combler le 18 novembre.

D’après les prévisions de Météo France, la saison cyclonique 2020-2021 devrait intégrer une augmentation du nombre de systèmes cycloniques. Ainsi, entre 9 et 12 cyclones et tempêtes tropicales pourraient être recensés pour cette période, alors que la normale s’établit à 10. 

Dans le Sud-Ouest de l’océan Indien, les systèmes dépressionnaires tropicaux reçoivent des noms dès lors qu’ils atteignent le stade de tempête tropicale modérée. Les noms sont choisis sur des listes alphabétiques pré-définies (qui démarre à la lettre A pour le premier système baptisé d’une saison). Les prénoms figurant sur les listes sont proposés par les 15 pays membres du Comité des Cyclones Tropicaux du Sud-Ouest de l’Océan Indien.

Voici la liste des cyclones et tempêtes tropicales pour l’activité cyclonique 2020/2021 : 

ALICIA

France (F)

 BONGOYO 

Tanzanie (F)

CHALANE

Lesotho (M)

DANILO

Maurice (M)

ELOISE

Seychelles (F)

FARAJI

Kenya (M)

GUAMBE

Mozambique (M)

HABANA

Botswana  (M)

IMAN

Maurice (F)

JOBO

Lesotho (M)

KANGA

Afrique du Sud (N)

LUDZI

Malawi (N)

MELINA

Tanzanie (F)

NATHAN

France (M)

ONIAS

Zimbabwe (M)

PELAGIE

Madagascar (F)

QUAMAR

Comores (M)

RITA

Seychelles (F)

SOLANI

Swaziland (M)

TARIK

Maurice (M)

URILIA

Afrique du Sud

VUYANE

Lesotho

WAGNER

Kenya (M)

XUSA

Malawi

YARONA

Bostwana (N)

ZACARIAS

Mozambique (M

En Savoir + : Les cyclones à La Réunion dans les mémoires.

Saison cyclonique 2019-2020 à La Réunion

En Novembre 2019, Météo France Océan Indien a publié sa prévision saisonnière d’activité cyclonique dans le bassin Océan Indien. Si la tendance concernant le niveau d’activité reste encore incertaine, on peut s’attendre à ce qu’elle soit proche de la normale, avec au total entre 8 et 11 tempêtes et cycloniques dont un peu plus de la moitié (entre 4 et 7) atteignant le stade de cyclone tropical. Plus précisément, Météo France indique une probabilité de 40% pour une saison « normale » et 30% pour une saison soit supérieure soit inférieure à la normale. 

prévisio-cyclone-reunion-2020

Concernant la localisation de ces systèmes, l’activité devrait être majoritairement localisée sur la partie Ouest, à savoir la où les terres sont habitées. 

Un démarrage tardif. En effet, le démarrage de cette saison sera tarif alors qu’une année sur deux en moyenne, la première tempête tropicale se forme avant le 15 novembre. Les conditions vont cependant être réunies en décembre.

Dans ce contexte, au vu du potentiel impact sur les terres habitées pour cette saison cyclonique 2019-2020 à La Réunion, Météo France rappelle les précautions d’usage de début de saison cyclonique et met également en ligne une nouvelle brochure de présentation des différents types d’alertes.

#5 ESAMI – Tempête Tropicale Modérée

Le 25 janvier 2020, Esami est baptisée et fait suite à Diane qui quitte alors Maurice et se rapproche de Rodrigues. Aucun dégat pour Esami qui se situe loin des terres habitées et n’influencera que peu le temps à Maurice et Rodrigues.

#4 DIANE – Forte Tempête Tropicale

Le 23 janvier 2020, La Réunion passe en pré-alerte cyclonique face à un système dépressionnaire dénommé Diane. l’alerte orange est déclenché peu de temps après. Le sud de l’île, majoritairement, fait face à d’importantes pluies dans des sols déjà saturés en eau et créant ainsi des dégâts conséquents. Mais c’est surtout Madagascar qui fait face à plusieurs épisodes pluvieux depuis plusieurs jours, dont la tempête tropicale Diane. Le gouvernement de Madagascar lance un appel à l’aide. On compte déjà 21 morts, 20 disparus et plus de 80 000 sinistrés. 

#3 CALVINIA – Cyclone tropical

Le 29 décembre 2019, la dépression tropicale est devenue tempête tropicale Cavinia. L’ensemble des Mascareignes est alors placé en alerte cyclonique, notamment Rodrigues. La Réunion est placé en pré-alerte cyclonique le 28 décembre. Après avoir stagné à proximité de Maurice, le système s’est éloigné aux alentours du 31 décembre. 

#2 BELNA – Cyclone Tropical 

Le 2è système de l’année a évolué en même temps qu’Ambali : un début de saison intense !  Le 6 décembre, Belna est devenu cyclone tropical et l’alerte jaune a été déclenchée à Madagascar. Le cyclone a crée d’importants dégâts sur Madagascar, qui est passé en alerte rouge le 9 décembre face à un impact imminent et une intensification spectaculaire de dernière minute. Ls dégâts sont lourds pour la grande terre : 2 morts et près de 1 500 sinistrés. 

#1 AMBALI – Cyclone Tropical très Intense.

Ambali a été baptisé par les services météorologiques de Maurice le 5 décembre. D’abord tempête tropicale modérée à 10h, elle s’est transformé en cyclone tropical intense à 22H. Une vitesse d’intensification probablement record. Heureusement, le cyclone est resté éloigné de l’archipel.

Rappel : Saison cyclonique 2018-2019 : une saison très meurtrière qui épargne La Réunion.

La Réunion est le Centre Météorologique Régional Spécialisé (CMRS) chargé officiellement de la veille cyclonique pour le bassin Sud-Ouest de l’océan Indien. Alors que la saison cyclonique 2018-2019 devait officiellement débuter fin novembre, 3 systèmes ont évolué dans le bassin Sud-Ouest de l’océan Indien dès le mois de septembre 2018, lançant de fait la saison cyclonique prématurément. On dénombre ainsi 15 systèmes baptisés pour cette saison 2018/2019, dont 10 cyclones tropicaux intenses. Parmi lesquels on notera notamment IDAI et KENNETH qui ont provoqué près de 1 000 morts au Mozambique, au Malawi, au Zimbabwé et dans les Comores. L’île Maurice et plus particulièrement Rodrigues ont également subi plusieurs cyclones, sans conséquences meurtrières, heureusement.

La Préfecture de La Réunion a lancé officiellement la saison 2018-2019 le 10 décembre 2018, en présentant le nouveau dispositif d’alerte cyclonique mis en oeuvre à partir de cette année. En synthèse, il a été décidé de ne plus superposer les plans ORSEC « cyclone », système de compte à rebours avant l’impact d’un météore, et « Evènement météorologique dangereux », système de vigilance fondé sur l’intensité des pluies, des vents, de la houle et leur dangerosité. Dès lors que La Réunion sera sous l’influence ou la menace d’une dépression tropicale, le dispositif ORSEC « Cyclone » sera déclenché à l’exclusion de tout autre, selon 5 niveaux d’alerte : pré-alerte, alerte orange, alerte rouge, alerte violette (nouvelle), phase de sauvegarde.

En Savoir + : Nouveau dispositif d’alerte cyclonique à La Réunion

Picto-télécharger Télécharger le dossier de presse de la Préfecture pour la saison 2018-2019 (pdf –  2 Mo)

Historique de l’activité cyclonique de la saison 2018-2019

#15 LORNA – Cyclone Tropical

Le 15è système de la saison baptisé LORNA a évolué du 21 au 29 avril en plein océan Indien à l’Est de nos côtes. Il n’a représenté aucun menace et a atteint le stade maximum de Cyclone Tropical.

#14 KENNNETH – Cyclone Tropical Intense

Le 14è système de la saison baptisé KENNETH a évolué du 21 au 26 avril dans le Canal du Mozambique au Nord des Comores. Si le système qui a atteint le stade maximum de Cyclone Tropicale Intense n’a représenté aucune menace pour la Réunion, il a durement toucher les Comores et le Mozambique.

#13 JOANINHA – Cyclone Tropical Intense

Le 13è système de la saison baptisé JOANINHA a évolué du 18 mars au 1er avril au Nord-Est de nos côtes et a, un temps, fait craindre une menace direct pour La Réunion. JOANINHA a atteint le stade de Cyclone Tropical Intense mais sa trajectoire Sud-Est a finalement épargné La Réunion mais il a en revanche lourdement touché l’île Rodrigue.

#12 SAVANNAH – Cyclone Tropical Intense

Le 12è système de la saison a pris naissance dans le bassin Sud-Est de l’océan Indien, zone surveillée par les TCWC de Djakarta (equateur à 11S et 90 to 141E) et Perth (ouest de l’australie). Il a été baptisé SAVANNAH et il a évolué du 13 au 19 mars à l’Est de notre zone de surveillance et à plus de 3000 km des côtes réunionnaises sans représenter aucune menace pour l’île.

#11 IDAI – Cyclone Tropical Intense

Le 11è système de la saison baptisé IDAI a évolué du 4 au 15 mars dans le Canal du Mozambique au stade de Cyclone Tropical Intense. S’il n’a eu aucune incidence pour La Réunion, IDAI a lourdement frappé le Zimbabwe et le Mozambique en disant de nombreuses victimes et des dégâts matériel très importants.

#10 HALEH – Cyclone Tropical Intense

Le 10è système de la saison baptisé HALEH a évolué du 28 février au 8 mars au stade le plus élevé de Cyclone Tropical Intense bien à l’Est des Mascareignes. Il n’a eu aucun impact sur La Réunion.

#9 GELENA – Cyclone Tropical Intense

Le 9è système de la saison baptisé GELENA a évolué du 4 au 15 février 2019 presque en même temps que FUNANI et dans le même secteur. GELENA a évolué jusqu’au stade de Cyclone Tropical Intense en passant assez largement à l’Est des côtes réunionnaises mais a touché l’île de Rodrigues.

#8 FUNANI – Cyclone Tropical Intense

Le 8è système de la saison baptisé FUNANI a évolué du 3 au 9 février 2019 au stade maximum de cyclone tropical intense. Le système est passé largement à l’Est des côtes et n’a représenté aucune menace pour La Réunion.

#7 EKETSANG – Tempête Tropicale Modérée

Le 7è système de la saison baptisé EKETSANG a évolué du 22 au 25 janvier 2019 à environ 1500 km à l’Ouest des côtes réunionnaises. Elle n’a représentée aucune menace pour La Réunion.

#6 DESMOND – Tempête Tropicale Modérée

Le 6è système de la saison baptisé DESMOND a évolué du 17 au 22 janvier 2019 à près de 2000 km à l’Ouest des côtes réunionnaises dans le Canal du Mozambique. Elle n’a représentée aucune menace pour La Réunion.

#5 CILIDA – Cyclone Tropical Intense

Le 5è système de la saison baptisé CILIDA s’est formé à partir du 16 décembre à un peu plus de 1000 km au Nord des côtes réunionnaises et il a rapidement évolué au stade de cyclone tropical intense avec une trajectoire Sud qui a, un temps, fait craindre une menace pour l’île. Il a finalement bien pris une trajectoire Sud-Est le faisant passé au dessus de Maurice et sans conséquence pour La Réunion, sauf à lancer la saison cyclonique pour de bon.

#4 KENANGA – Cyclone Tropical

Le 4è système de la saison baptisé avant son entrée dans la zone Sud-Ouest de l’océan Indien KENANGA a évolué du 14 au 23 décembre à plus de 2000 km au Nord-Est des côtes réunionnaises et n’a représenté aucune menace pour l’île.

#3 BOUCHRA – Forte Tempête Tropicale

Le 3è système de la saison a évolué du 9 au 22 novembre 2018 a plus de 2000 km au Nord-Est des côtes réunionnaise. BOUCHRA a atteint le stade de Forte Tempête Tropicale et n’a représenté aucune menace pour La Réunion.

#2 ALCIDE – Cyclone Tropical Intense

Le 2è système de l’année a évolué entre le 5 et le 14 novembre au Nord-Est de Madagascar à environ 1000 km des côtes réunionnaises. Il a été baptisé ALCIDE et a progressivement évolué jusqu’au stade de Cyclone Tropical Intense pour redescendre rapidement au stade de dépression tropicale le 11. ALCIDE n’a représenté aucune menace pour La Réunion.

#1 01-20182019 – Dépression Tropicale

Système dépressionnaire en activité du 13 au 19 septembre. Le système situé largement au Nord des côtes réunionnaises est resté au stade de dépression tropicale et n’a pas été baptisé.

  • ALCIDE – France (M)
  • BOUCHRA – Comores (F)
  • CILIDA – Madagascar (F)
  • DESMOND – Afrique du Sud (M)
  • EKETSANG – Lesotho (M)
  • FUNANI – Swaziland (M)
  • GELENA – Tanzanie (F)
  • HALEH – Maurice (F)
  • IDAI – Zimbabwe (F)
  • JOANINHA – Mozambique (F)
  • KENNETH – Seychelles (M)
  • LORNA – Kenya (F)
  • MAIPELO – Botswana (N)
  • NJAZI – Malawi (F)
  • OSCAR – France (M)
  • PAMELA – Tanzanie (F)
  • QUENTIN – Kenya (M)
  • RAJAB – Comores (M)
  • SAVANA – Mozambique (F)
  • THEMBA – Swaziland (M)
  • UYAPO – Botswana (N)
  • VIVIANE – Maurice (F)
  • WALTER – Afrique du Sud (M)
  • XANGY – Madagascar (M)
  • YEMURAI – Zimbabwe (F)
  • ZANELE – Lesotho (F)

Carte de la saison cyclonique 2018-2019

Synthèse de la saison cyclonique 2017-2018

La saison cyclonique 2017-2018 a été marquante pour La Réunion. En effet, bien que la saison ait démarré tardivement puisque aucun système n’a été baptisé avant la fin de l’année (le premier AVA le 3 janvier) et malgré un nombre de système au total (8) légèrement inférieur à la moyenne saisonnière, les mois de janvier, février et mars furent très actifs en matière de pluviométrie et d’activité orageuse. Par ailleurs et comme cela avait été prévu par Météo France, plusieurs systèmes ont évolué à proximité des terres habitées et de l’archipel des Mascareignes (BERGUITTA, DUMAZILE, ELIAKIM et FAKIR). FAKIR restera le système le plus marquant de la saison, que ce soit par la période puisque jamais La Réunion n’avait connu de système d’une telle intensité à cette époque de l’année (2ème quinzaine d’avril), comme par sa rapidité et son intensité.

FAKIR a en effet évolué à une vitesse remarquable de plus de 40 km/h et a touché soudainement et brutalement La Réunion, mettant en évidence les limites du système d’alerte actuel. Ainsi, un nouveau système d’alerte devrait être déployé pour la saison 2018-2019.

En Savoir + : Bilan saison cyclonique 2017-2018

Source : Météo France Réunion, Préfecture de La Réunion, le blog Cyclone OI
Article mis à jour en Novembre 2021