Le Surf à La Réunion

Vous êtes ici : Accueil > Vivre > Sports > Surf

.

Le surf est depuis longtemps un sport très populaire à La Réunion, bien qu’il a été fortement chahuté par la « crise requin » ces dernières années. L’île compte des spots superbes mais seulement deux sont actuellement autorisés. Les surfeurs réunionnais sont parmi les meilleurs français.

Sans doute plus que quiconque sur un plan sportif, c’est bien le surf réunionnais qui a subit le plus lourdement les conséquences de la « crise requins », à commencer par le nombre de victimes d’attaques qui pour la majorité sont des surfeurs, ensuite par l’interdiction officielle de baignade et de pratique du surf en vigueur depuis 2013, et enfin par la peur durable qui s’est installée pour bons nombres de réunionnais.

Malgré tout, les autorités s’efforcent tant bien que mal de trouver des solutions, et il est encore heureusement possible de surfer de très belles vagues à La Réunion dans des espaces sécurisés.

Les spots de surf à La Réunion

Même si La Réunion ne propose pas des spots de surf aussi emblématiques qu’à Hawaii, Tahiti ou d’autres, elle offre malgré tout de très belles vagues et certains spots sont réputés, comme la célèbre « gauche » de Saint-Leu. D’autres spots moins connus offrent aussi de très belles vagues, mais les dangers sont réels (courants, coraux, falaises, requins…). Le surf est aujourd’hui officiellement autorisé sur les seuls spots protégés et surveillés de Boucan Canot et des Roches Noires à Saint-Gilles, mais il suffit de longer la côte pour se rendre compte que les surfeurs sont à l’eau à de nombreux autres endroits.

spot-boucan-canotBoucan Canot : la plage de Boucan Canot, située entre Saint-Paul et Saint-Gilles, est sans aucun doute une des plus belles plages de l’île et aussi un joli spot de surf qui sont depuis peu entièrement sécurisés avec un large filet qui s’étend sur près de 700 m de largeur et couvre 141 000 m². La partie droite de la plage est réservée aux baigneurs, et la partie gauche de la plage est réservée aux surfeurs. C’est une vague de récif assez courte mais de bonne qualité. Pas de danger particulier sur ce spot qui sera parfaitement adapté aux débutants. Il y a logiquement beaucoup de monde dans l’eau.

surf-roches-noiresRoches Noires : la plage des Roches Noires se situent en plein coeur de Saint-Gilles près du Port et elle offre aussi un spot de surf et une vague agréable qui ne comporte pas de danger particulier, et qui sera aussi adaptée aux débutants. Comme à Boucan Canot, des filets de protection ont été installés sur plus de 500 m de largeur (57 000 m²), autorisant la baignade en pleine mer et la pratique du surf dans un espace dédié (à droite des Roches Noires), mais là aussi il y a du monde dans l’eau.

Il existe de nombreux autres spots de surf à La Réunion (Les Aigrettes, Trois Roches Perroquet, Trois Bassins, la « gauche » de Saint-Leu, Etang Salé, Saint-Pierre, Manapany ou Saint-Benoît) mais où la baignade n’est donc pas autorisée et que nous ne développons pas plus ici pour ces raisons, sauf une.

vague-gauche-saint-leuLa « gauche » de Saint-Leu : même s’il est officiellement interdit d’y surfer, la « gauche » de Saint-Leu est une vague célèbre et internationalement reconnue, qui a notamment accueillie « à la belle époque » des étapes du championnat du monde. C’était un attroupement quand Kelly Slater rentrait dans l’eau… Elle se déroule très régulièrement de gauche à droite en créant un tube parfait et mesure en temps normal entre 1 et 2,5 mètres, mais elle s’adresse à des surfeurs expérimentés, notamment à cause de la faible profondeur et des coraux. La commune de Saint-Leu a pour projet d’installer des filets de protection.

Surfer sur ces différents spots nécessite une connaissance des lieux et de la vague car il y a des risques et des dangers à connaître avant de rentrer dans l’eau : courants, pas de fonds (corail, oursins)…

En Savoir + Les plages à La Réunion

Le risque requin à La Réunion

La Réunion a toujours connu des attaques de requins et les « anciens » savent bien qu’il y a toujours eu des requins dans la zone. Pourtant, il est avéré que l’île subit depuis 2011 une recrudescence d’attaques de requins, essentiellement du requin bouledogue et dans une moindre mesure du requin tigre. De nombreuses causes sont suspectées : pollution du littoral, manque de nourriture, arrêt de la pêche, création de la réserve naturelle, individus déviants… sans que le phénomène soit parfaitement expliqué aujourd’hui.

Depuis 2011, on dénombre 24 attaques de requins, soit presque 4 attaques par an, dont 9 mortelles. Elles touchent essentiellement les surfeurs, et dans une moindre mesure les plongeurs et les baigneurs. Elles ont presque toutes eu lieu sur la côte Ouest et Sud entre la baie de Saint-Paul et Saint-Pierre. Elles se produisent en majorité durant l’après midi, et particulièrement juste avant le crépuscule, et peuvent se produire très près des côtes.

En Savoir + : Les attaques de requins à La Réunion

Rappel sur la réglementation en vigueur

panneau-risque-requinsDepuis 2013, un arrêté préfectoral « interdit la baignade et certaines activités nautiques dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal, les activités les plus exposées au risque requin, à savoir : la baignade, les activités nautiques utilisant la force motrice des vagues (surf, bodyboard, bodysurf, longboard, paddleboard). Il est rappelé que la pratique de la baignade et des activités nautiques au sein de ces zones aménagées n’est possible que dans les conditions et aux créneaux horaires portés à la connaissance des usagers par les services municipaux sur site ».

Rappel sur quelques règles de bon sens

Il suffit de se promener sur le littoral pour se rendre compte qu’il n’y a pas que des surfeurs à Boucan et aux Roches… Ils sont en effet nombreux à braver l’interdiction pour pratiquer leur passion, avec parfois pour certains peu d’expérience. Il n’est donc pas inutile de rappeler certaines règles de bon sens qui ont toujours été connues et appliquées de tous les surfeurs ici bien avant la crise requin, et qui doivent notamment s’appliquer aux débutants.

• Etre un bon nageur
• Ne pas surfer seul
• Ne pas surfer au crépuscule et à la tombée de la nuit
• Ne pas surfer en eaux troubles (après forte houle…)
• Ne pas surfer sur les spots connus comme « à risque »
• Ne pas surfer sur les plages réservés aux baigneurs
• Avoir un bon équipement
• S’informer sur les conditions climatiques et de mer
• Respecter les règles et priorités sur les vagues (le surfeur le plus au pic de la vague à la priorité sur toute la longueur. Cette priorité s’inverse selon le sens de la vague)

Petit lexique des différents types de surf

Différentes vagues, différents styles, donc différentes planches.

Evolutive / Hybrid (de 7 à 9’ pieds) : ces planches comme leur nom l’indique permettent d’évoluer et de progresser. Ce sont celles qui conviennent le mieux aux débutants qui se lancent dans les petites vagues car elles procurent le meilleur compromis entre stabilité et maniabilité. On y trouve les « Malibu », « Egg » ou « Funboard » qui proposent différentes caractéristiques.

Shortboard (de 5′ à 7′ pieds) : ce sont des planches courtes, étroites et nerveuses, qui sont donc très maniables et extrêmement performantes, certaines sont « passe-partout » et d’autres sont spécifiquement adaptées pour surfer le tube ou les vagues creuses. Elles sont réservées aux surfeurs confirmés.

Fish (de 5′ à 7′ pieds) : ce sont aussi des petites planches mais plus larges que les shortboards et les évolutives. Elles permettent une bonne flottaison et de tourner facilement même quand les vagues sont petites et molles. Ces planches nécessitent un niveau de surf correct mais sont néanmoins accessibles aux débutants motivés et aux surfeurs occasionnels.

Longboard (9′ pieds et plus) : ce sont des planches très longues et très stables, elles sont idéales pour les petites vagues. Elles peuvent être utilisées par les débutants et conviennent à tous les niveaux, mais certains longboards très techniques nécessitent un haut niveau de pratique.

Gun (de 7′ à 9′ pieds) : cette planche longue, fine et très pointue à l’avant et à l’arrière permet d’aller affronter les plus grosses vagues, et elle est réservée aux spécialistes du genre.

D’autres éléments sont très importants dans les caractéristiques des planches de surf : outline, wide point, tail, bottom, rocker, rails… Il y a des boutiques spécialisées et quelques shapers (essentiellement sur les côtes Ouest et Sud) qui pourront vous conseiller ou fabriquer votre prochaine planche.

types-planches-de-surf

Les clubs de Surf à La Réunion

Beaucoup plus nombreux avant la crise requins, les clubs de surf retrouvent des couleurs depuis la mise en place des filets et la reprise de l’activité et ils sont aujourd’hui une dizaine à La Réunion. Ils proposent de s’initier ou de pratiquer en fonction de votre niveau et de votre spécialité (surf, bodyboard, longboard…).

ClubsVilleTéléphoneEmail
Association Nouvelle Vague RéunionSaint-Pierre06 92 68 41 72thierry.bouchain@laposte.net
Dodo Surf ClubSaint-Gillesalgorith@wanadoo.fr
Etang-Salé Surf ClubEtang-Saléinside.eric@gmail.com
Jet Surf ClubSaint-Pierre06 92 87 85 19puyjarinet@wanadoo.fr
Leu Tropical Surf ClubSaint-Leugilpouzet@gmail.com
Planète BleueSaint-Benoîtplanetebleustbenoit@gmail.com
Radical Surf ClubSaint-Gilles06 92 91 39 38radicalsurfclub@hotmail.fr
Roches Noires Surf ClubSaint-Gilles0692 68 26 35contact@scrn.fr
Saint-Leu Surf Club Elio CanestriSaint-Leu06 92 34 00 34saintleusurfclub@gmail.com
Surf Club 3 PeaksManapanymeyniertoma@hotmail.fr

Compétitions et champions de surf péi

L’activité du surf se pratique à La Réunion sous l’autorité de la Ligue Réunionnaise de Surf qui organise notamment les championnats de la Réunion de Surf, mais il existe également différentes compétitions, coupes et opens qui sont organisées toutes l’année.

La Réunion fournit assez logiquement un nombre important et parmi les meilleurs surfeurs français et internationaux, on compte des champions du monde, d’Europe et de France, citons notamment, Jérémy Florès, Johanne Defay, Amaury Lavernhe, Maxime Huscenot, Coline Ménard et bien d’autres.

Pour aller plus loin :

Ligue Réunionnaise de Surf
Fédération Française de Surf