Le cirque de Salazie

Vous êtes ici : Accueil > S’émerveiller > Cirque de Salazie

.

Salazie est le plus accessible des 3 cirques, et le plus verdoyant. Ici la nature se donne en spectacle, et l’eau omniprésente y jaillit en d’innombrables cascades. Salazie abrite aussi parmi les plus beaux villages et cases créoles de l’île.

Salazie, le vert paradis de la villégiature

Il suffit de commencer à longer la rivière du Mât sur la D48 qui se rend à Salazie pour être immédiatement frappé par le « vert ». Partout, de toutes les nuances, de toutes les formes, la nature luxuriante se donne ici en spectacle. Ensuite, c’est l’eau, et les multiples cascades qu’il est possible d’observer sur le trajet déjà, dont la cascade blanche, une des plus hautes du monde, la très belle Voile de la Mariée ou encore le célèbre « pisse en l’air » qui tombe directement sur la route. L’eau est ici omniprésente et si on ne la voit pas, on l’entend souvent ruisseler le long des falaises ou sous la végétation. Le trajet pour se rendre à Salazie est en soi déjà un enchantement. Le cirque compte plusieurs villages et îlets de toutes beautés, dont Hell-Bourg qui fait partie des plus beaux villages de France. Salazie a su conserver son charme et son authenticité et c’est ici que l’on trouvera parmi les plus belles cases et jardins créoles de l’île.

trou-de-fer-salazie

Le cirque de Salazie se situe à l’Est sur la côte au vent et bénéficie d’un climat plus humide que les cirques de Cilaos et Mafate. Il abrite sur son territoire des trésors du patrimoine naturel réunionnais, comme la forêt primaire de Bélouve et celle de Bébour limitrophe. Accessible uniquement par les airs, même si un sentier permet d’accéder à son point de vue, le Trou de Fer constitue un des sites les plus majestueux et spectaculaire de l’île. L’essentiel du territoire de Salazie est situé dans le coeur du Parc National de La Réunion, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

L’origine du mot Salazie n’est pas certaine et fait l’objet de controverses, mais en revanche, comme les cirques de Cilaos et Mafate, l’histoire de son peuplement ne fait pas débat. Ce sont en effet les esclaves marrons qui se réfugièrent les premiers à Salazie, dont certains laissèrent leur nom à des lieudits, comme Anchaing ou Cimendef. Le cirque a connu ensuite un développement progressif de son activité, que ce soit grâce aux thermes de Hell-Bourg qui ont malheureusement aujourd’hui disparu, ou encore au Chouchou, qui a fait et fait encore la renommée de Salazie.

Le Chouchou, la star de Salazie

chouchouQuand on demande aux réunionnais d’associer Salazie à une chose, c’est à coup sur le chouchou qui sera cité. Christophine, chayotte, mirliton, coloquinte ou pour les plus scientifiques Sechium edule, à la Réunion chouchou, ce légume de la famille des cucurbitacées est cultivé dans le cirque de Salazie depuis 1850 environ, dont il est devenu le symbole. Il est initialement cultivé sur des treilles mais pousse aujourd’hui partout, même à l’état sauvage, couvrant le sol d’un tapis de verdure si caractéristique ici. Le chouchou est très apprécié des réunionnais, qui en utilisent toutes les parties, et qui le préparent à toutes les sauces, salé ou sucré. La commune organise chaque année en juin la Fête du Chouchou.

Carte du cirque de Salazie

Carte Cirque de Salazie

Salazie, au coeur de l’île rayonne

Tourisme, villégiature, culture, sports, artisanat, gastronomie… Salazie porte fièrement sa devise et rayonne de nombreuses activités. La commune compte 7500 habitants environ, répartis sur l’ensemble des villages et îlets du cirque, et son activité repose essentiellement sur la culture vivrière, dont le célèbre Chouchou, et l’élevage porcin, mais aussi sur le tourisme. Grand-Ilet et Hell-Bourg font partie depuis 2002 des seize « Villages Créoles » de La Réunion, permettant aux visiteurs de découvrir l’histoire, les traditions, la gastronomie et les produits du terroir réunionnais. Ces villages recèlent notamment des trésors de l’architecture créole réunionnaise, et Salazie compte plusieurs monuments classés.

En Savoir + : L’architecture créole réunionnaise

kiosque-maison-folio-salazie

Salazie est aussi une ville sportive qui propose de nombreuses activités : randonnées, treks, courses en montagne, canyoning… Le cirque offre de multiples circuits, et accueille depuis peu La Station de Trail de l’île de La Réunion avec de nombreux parcours adaptés à la discipline (fartlek, kilomètre vertical, côtes, rando-course, ateliers…). Le canyon de Trou Blanc propose différents parcours de canyoning adaptés au niveau de chacun, et le fameux Trou de Fer constitue aujourd’hui l’Everest de la discipline.

Les randonnées à Salazie

Il existe de très nombreux sentiers et possibilités de randonner à Salazie, en voici quelques incontournables :

• Forêt de Bélouve et Trou de Fer : forêt primaire et cascade majestueuse
• Cap Anglais et Piton des Neiges : longue ascension vers le toit de l’océan Indien
• La Fenêtre : au pied du Cimendef et de la Roche Ecrite
• La Roche Ecrite : difficile ascension pour un splendide panorama
• Mafate : après le Bélier, plusieurs accès au cirque de Mafate, comme par le Col des Boeufs
• Piton d’Anchaing : contempler Salazie à 360°

Les villages et îlets de Salazie

Le cirque de Salazie compte de nombreux villages et îlets, dont certains sont aujourd’hui très connus à l’image de Hell-Bourg, d’autres, plus discrets, n’en cachent pas moins de véritables trésors.

Salazie : Salazie est situé sur la D48, au 2ème passage possible permettant de traverser facilement la rivière du Mât (après celui de l’Escalier), et le village a exploité cet avantage, même s’il reste « coincé » par des parois abruptes en rive droite et rive gauche. Salazie reste donc un petit village qui a su garder de nombreuses vieilles cases créoles, pour certaines rénovées, une belle église et un centre-ville relativement animé.

Hell-Bourg : classé officiellement parmi les « plus beaux villages de France », Hell-Bourg est l’îlet le plus touristique du cirque. Il faut dire qu’il ne manque pas d’atouts : centre-ville authentique truffé de superbes cases et jardins créoles, dont la fameuse Maison Folio, cimetière pittoresque constitué de tombes en pleine terre fleuries naturellement, anciens thermes, nombreuses possibilités de promenades et randonnées, sans oublier la gastronomie qui tient ici une place importante.

Mare à Vieille Place : principal hameau sur la route de Grand-Ilet, juste avant le féérique bras Fleurs Jaunes,  Mare à Vieille Place dispose d’une mairie annexe, d’une école, d’une église et de quelques commerces. Cet îlet offre des vues superbes sur le plateau de Bélouve et les remparts du cirque.

Grand-Ilet : Situé sur un plateau à 1100 mètres d’altitude, à 15 km de Salazie sur la D52 au pied du Cimendef, Grand Ilet est un lieu bien connu des randonneurs pour les nombreux sentiers qu’il propose. Il accueille aussi la remarquable église Saint-Martin, inscrite aux Monuments Historiques, qui est l’une des dernières églises en bardeaux de l’île, et qui fait notamment de Grand Ilet un des seize « Villages Créoles » de l’île.

eglise-grand-ilet-salazie

Le Bélier : au terminus de la D52, et au départ de la route forestière du Haut Mafate qui mène au Col des Boeufs, et ses accès au cirque de Mafate possible, le village du Bélier est essentiellement consacré à l’agriculture. Une station de bus bien connue des randonneurs permet de redescendre vers Salazie puis le littoral.

Mais il y en a beaucoup d’autres à découvrir : îlet à Vidot, mare à Citron, îlet Payet, l’îlet Morin, plateau Wickers, l’îlet Bananier, Petit Sable, Bois de Pomme, mare à Goyaves, Fleurs Jaunes, Fond de Rond Point, Terre Plate, Mathurin, Camp Pierrot… Tous recèlent des petits trésors.

En Savoir + : Trouver à La Réunion

Quelques incontournables à Salazie

La belle église de Salazie, le Voile de la Mariée, la Mare à Poule d’Eau et celle à Martin, Grand Ilet, Le Belier et la route forestière de Mafate, le Col des Boeufs, le Piton d’Anchaing, Fleurs Jaunes, Hell-Bourg bien sur. En fait, tout est à voir à Salazie.

Mare à Poule d’Eau : plus grande mare résiduelle de Salazie, qui en compte quelques unes, et accessible en quelques minutes à pied, le site de Mare à Poule d’Eau est un véritable enchantement, qui dispose de plusieurs kiosques. Il est possible d’y observer des poules d’eau mais aussi d’autres oiseaux, et de se promener autour de l’étang.

mare-a-poule-deau-salazie

Bélouve : Bélouve, et à côté Bébour, sont les deux forêts primaires originelles les mieux préservées de La Réunion. Elles permettent de découvrir une grande partie de la flore tropicale et endémique de l’île. Bélouve dispose d’un gîte. Le sentier est accessible depuis la Mairie de Hell-Bourg. Il est possible depuis Hell-Bourg d’accéder au point de vue récemment réaménagé sur le Trou de Fer.

Piton d’Anchaing : montagne en forme de cône trônant au milieu du cirque et quasiment plate en son sommet, le Piton d’Anchaing offre à ses visiteurs un sublime panorama à 360° sur le cirque de Salazie. Le sentier est accessible après Ilet à Vidot à la passerelle du la rivière du Mât.

Les cascades : elles sont innombrables à Salazie, mais pas de visite sans voir à minima la grandiose cascade Blanche et le majestueux Voile de la Mariée, qui, en fonction des dernières pluies et du temps, offrent des vues impressionnantes. Des sentiers permettent d’accéder au pied de ces cascades. Le célèbre Pisse en l’air, vous ne pourrez pas le rater…

cirque-de-salazie-reunion

Pour aller plus loin :

• Site de la commune de Salazie