Tous les derniers prix 2018 de l’immobilier à La Réunion : prix au m² pour les appartements anciens et neufs, prix des maisons et des terrains à bâtir. Carte des prix immobilier par commune.

La caractéristique générale des prix de l’immobilier à La Réunion est qu’ils sont très hétérogènes et varient sensiblement en fonction de la région, du quartier, de la qualité et des caractéristiques du bien, ou encore de la situation locale du marché immobilier. Ils peuvent être très abordables mais aussi très élevés.

Transaction (achat, vente)

Au : 30 septembre 2018
Appartements
Maisons
Terrains
La Réunion
1 930 € / m²
190 000 €
180 € / m²
Nord (CINOR)
1 880 € / m²
254 900 €
310 € / m²
Ouest (TCO)
2 910 € / m²
277 300 €
300 € / m²
Est (CIREST)
1 330 € / m²
150 000 €
190 € / m²
Sud (CIVIS)
2 140 € / m²
205 000 €
190 € / m²
Sud (CASUD)
1 390 € / m²
142 000 €
140 € / m²
Prix médians à La Réunion par EPCI pour les appartements anciens, les maisons anciennes et les terrains à bâtir.

Synthèse : Au 30 septembre 2018, le prix médian des maisons à La Réunion se situe à 190 000 € en baisse sur 12 mois glissants (-3%) mais en progression sur 5 ans (+11,8%), et les prix oscillent dans une fourchette moyenne comprise entre 130 000 € et 276 000 €. Pour les appartements, le prix médian s’établit à 1 930 €/m2 en baisse sur 12 mois glissants (-10,5%) et sur 5 ans (-13,9%). Les prix se situent dans une fourchette moyenne comprise entre 1 560 €/m2 et 2 560 €/m2. Le marché reste pour autant très hétérogène en fonction des secteurs et de la qualité des biens. Certains produits peuvent sortir de ces fourchettes à la hausse comme à la baisse. Le taux de crédit moyen reste très favorable à 1,53%.

Vendez vite et bien

Qualité - Services - Honoraires réduits

Carte des prix immobilier par commune

Consultez les prix immobiliers par commune et accédez au détails de chaque commune.



NS : Nombre de ventes trop faible pour établir un prix médian. Se référer aux prix du niveau supérieur (EPCI).

La région Ouest est la plus chère, notamment sur certains secteurs de la commune de Saint-Paul, mais les prix peuvent aussi être très élevés sur d’autres secteurs littoraux comme à l’Etang-Salé où l’offre de foncier est quasiment nulle. Ils sont globalement moins élevés sur les secteurs de mi-pente. La région Nord propose des prix plus abordables, bien que restant assez élevés dans le centre de Saint-Denis et sur certains secteurs recherchés. Les prix sont moins élevés dans les régions Est et Sud, à l’exception de certains secteurs de Saint-Pierre ou du Tampon, et plus généralement dans les hauts et les espaces plus reculés.

Location

Prix moyen des loyers10 € / m²

En location, les prix ont globalement tendance à suivre ceux de la transaction. Ils sont globalement en baisse pour les appartements, mais très légèrement en hausse pour les maisons. Ils sont logiquement eux aussi très variables en fonction des secteurs et du bien, et se situent en moyenne entre 7 et 15 € / m², parfois plus. Ils suivent logiquement les tendances du marché de la transaction en matière de sectorisation. Ils sont donc plus élevés dans l’Ouest et le Nord, bien qu’ils peuvent être aussi localement élevés dans le Sud. En moyenne, un studio coutera entre 250 et 500 € , un appartement 3 pièces avec 2 chambres entre 500 et 900 €, et une maison 4 pièces avec jardin entre 700 à 1500€. Une belle case avec piscine se négociera plutôt entre 2000 et 2500€, voire plus. Il s’agit là de moyenne globale, certains biens sortiront logiquement de ces fourchettes, à la hausse comme à la baisse.

Prix de l’immobilier à La Réunion

Les prix des appartements anciens varient sensiblement en fonction des secteurs, de la situation et de la qualité du bien et de la résidence. Le prix médian en 2017 s’établit à 2100 €/m², mais ils varient de 1000 à plus de 3000 €/m². Un studio pourra donc se négocier en moyenne entre 30 000 et 50 000 €, un appartement 3 pièces entre 90 000 et 160 000 €, les appartements de 4, 5 pièces ou plus se négocieront entre 150 000 et 350 000 € en moyenne. Certains biens sortent de ces fourchettes de prix (à la hausse comme à la baisse) au regard de leur sectorisation et/ou de leurs prestations. Les prix du neufs qui ont pu atteindre des sommets dans les « belles années » ont retrouvé aujourd’hui des niveaux plus raisonnables mais ils restent élevés et se situent en moyenne à 4000 €/m².

Le prix médian des maisons s’établit à 200 000 € environ, et se négocie rarement en-dessous de 150 000 €, sauf sur certains secteurs à l’Est et au Sud, ainsi que dans les hauts, les cirques et les plaines. En général, le prix moyen pour une maison dans le Nord et dans l’Ouest se négocie autour de 250 000 €. Il peut largement dépasser les 350 000 € dans les bons quartiers des centres urbains et les zones balnéaires, à proximité des plages. Une très belle villa en première ligne à Grand Fond pourra se négocier autour du million d’euros.

Le prix du foncier constructible varie très fortement en fonction des secteurs, la moyenne s’établissant à 200 €/m² environ. Le prix des terrains à bâtir oscille entre 100 €/m² et 300 €/m² en moyenne, mais ils peuvent être bien plus élevés et s’arracher à prix d’or sur certains secteurs où il n’y a plus de foncier disponible.

Bilan de l’année 2017 : prix pour les appartements, les maisons et les terrains à bâtir

Bilan-immobilier-Réunion-2017

Face à la demande croissante de logements, le manque de foncier associé à la préservation de l’environnement constitue les deux contraintes majeurs qui accentuent la pression immobilière.

En Savoir +Observatoire des Transactions Immobilières et Foncières à La Réunion (OTIF)

Les prix de l’immobilier ne connaîtront pas à court terme d’augmentation de façon comparable à la période 2000-2008. L’évolution des prix restera contrastée en fonction des secteurs et des biens. Le besoin croissant et durable de logements à La Réunion et la pression sur le foncier liée à l’insularité ne sont pas des arguments qui plaident en faveur d’une baisse possible des prix. Le marché reste pourtant parfois encore en décalage entre un vendeur ayant acheté « au prix fort » dans les années 2000-2008, et un acquéreur soutenu par la situation du marché et qui n’est pas prêt à payer ce prix là. La nécessité de vendre imposera une baisse de prix.

Source : Les prix en transaction indiqués sur cette page sont issus de la base de données des Notaire de France et sont actualisés mensuellement. Ils correspondent aux prix réels des transactions enregistrées. Ils n’ont qu’une valeur indicative, et ne peuvent constituer une estimation ou une expertise. Les prix en location correspondent à la moyenne des données actuelles selon différentes sources (Deal, Agorah, Adil).

Pour aller plus loin :

Fermer le menu