Tous les derniers prix 2018 de l’immobilier à La Réunion : prix au m² pour les appartements anciens et neufs, prix des maisons et des terrains à bâtir. Carte des prix immobilier par commune.

La caractéristique générale des prix de l’immobilier à La Réunion est qu’ils sont très hétérogènes et varient sensiblement en fonction de la région, du quartier, de la qualité et des caractéristiques du bien, ou encore de la situation locale du marché immobilier. Ils peuvent être très abordables mais aussi très élevés.

Transaction (achat, vente)

Au : 30 novembre 2018
Appartements
Maisons
Terrains
La Réunion
1 990€ / m²
200 000 €
180 € / m²
Nord (CINOR)
1 880 € / m²
280 000 €
300 € / m²
Ouest (TCO)
2 830 € / m²
292 500 €
270 € / m²
Est (CIREST)
1 290 € / m²
149 500 €
190 € / m²
Sud (CIVIS)
2 180 € / m²
200 000 €
180 € / m²
Sud (CASUD)
1 410 € / m²
162 000 €
140 € / m²
Prix médians à La Réunion par EPCI pour les appartements anciens, les maisons anciennes et les terrains à bâtir.

Synthèse : Au 30 novembre 2018, le prix médian des maisons à La Réunion se situe à 200 000 € en baisse sur 12 mois glissants (-2,4%) mais en progression sur 5 ans (+11,1%), et les prix oscillent dans une fourchette moyenne comprise entre 140 000 € et 306 400 €. Pour les appartements, le prix médian s’établit à 1 990 €/m2 en baisse sur 12 mois glissants (-1,3%) et sur 5 ans (-11%). Les prix se situent dans une fourchette moyenne comprise entre 1 640 €/m2 et 2 600 €/m2. Le marché reste pour autant très hétérogène en fonction des secteurs et de la qualité des biens. Certains produits peuvent sortir de ces fourchettes à la hausse comme à la baisse. Le taux de crédit moyen reste très favorable à 1,52%.

Vendez vite et bien

Qualité - Services - Honoraires réduits

Carte des prix immobilier par commune

Consultez les prix immobiliers par commune et accédez au détails de chaque commune.



NS : Nombre de ventes trop faible pour établir un prix médian. Se référer aux prix du niveau supérieur (EPCI).

La région Ouest est la plus chère, notamment sur certains secteurs de la commune de Saint-Paul, mais les prix peuvent aussi être très élevés sur d’autres secteurs littoraux comme à l’Etang-Salé où l’offre de foncier est quasiment nulle. Ils sont globalement moins élevés sur les secteurs de mi-pente. La région Nord propose des prix plus abordables, bien que restant assez élevés dans le centre de Saint-Denis et sur certains secteurs recherchés. Les prix sont moins élevés dans les régions Est et Sud, à l’exception de certains secteurs de Saint-Pierre ou du Tampon, et plus généralement dans les hauts et les espaces plus reculés.

Prix immobilier par type de biens et par commune

La chambres des Notaires de La Réunion a publié en octobre 2018 sa dernière note de conjoncture sur l’analyse des prix de l’immobilier pour la période de juillet 2017 à juin 2018. Il est à noter qu’avec 7180 transaction sur la période, le volume de transactions immobilières se situe au global à un niveau record sur la dernière décennie, mais avec de fortes disparités par segment de vente. Les volumes de ventes des maisons et des appartements dans l’ancien progressent tandis que celui des appartements neufs stagnent sur un plateau bas, la production étant insuffisante. Le volume de vente des terrains à bâtir progresse peu compte tenu de la raréfaction de l’offre de foncier disponible. 

Prix des maisons anciennes : Les prix médians constatés à La Réunion pour les maisons anciennes sont globalement orientés à la baisse sur la période (-2,8%) mais cette évolution est très différente selon les communes. Certaines sont en fortes hausse (supérieures à 10%) : Petite-Ile, Le Port, Saint-Benoit, Sainte- Suzanne, Saint-Joseph, Saint- Leu, Saint-Pierre. D’autres à contrario, accusent des baisses significatives : Les Avirons, Etang-Salé, La Possession, Saint-André, Saint-Louis. Le secteur du littoral Ouest qui concentre une forte demande et une disponibilité foncière très limitée forme un marché à part et concentre les prix les plus importants de La Réunion sur les communes de L’Etang-Salé, de Saint- Leu, de Trois-Bassins et surtout de Saint-Paul.

Prix des terrains à bâtir : Le prix des terrains à bâtir est très fortement dépendant du secteur d’acquisition. Alors que le prix médian d’acquisition à La Réunion est de 92 000 €, les prix médians par commune peuvent s’en éloigner de façon significative allant de 50 000 € à Cilaos à 171 640 € pour L’Etang-Salé. Comme pour les maisons anciennes, les prix médians par commune ne peuvent pas retranscrire de façon exacte les spécificités de certains secteurs (les centres-villes, les zones balnéaires) qui ne disposent plus de réserves foncières importantes. Dans ces secteurs, les prix des terrains à bâtir s’écartent fortement, à la hause, des prix médians de leur commune.

Prix-immobilier-communes-Réunion-Maisons-anciennes
Prix par commune des maisons anciennes
Prix-immobilier-communes-Réunion-Terrains-a-batir
Prix par commune des terrains à bâtir

Prix des appartements anciens : Le prix médian des appartements anciens est de 2 010 €/m², en baisse de 5,6% sur un an malgré la croissance soutenue des volumes de vente. Cette baisse est encore plus significative si l’on regarde l’évolution des prix sur dix ans (-19,4% sur 10 ans, -10,6% sur cinq ans). Sur un an, cette dynamique de baisse sur ce segment de marché est principalement due à la baisse notable des prix médians au m² à Saint-Denis. Sur d’autres secteurs comme Saint-Paul (+4,8%), Saint-Leu (+14,6%) et Saint-Pierre (+6,4%), le prix médian au m² a connu une hausse cette année. L’analyse, montre une très grande hétérogénéité des prix des appartements anciens. Ces écarts de prix se matérialisant aussi bien entre des communes limitrophes (Saint-Paul et La Possession) qu’au sein d’une même commune, avec des écarts de prix au m² conséquents entre le premier et le troisième quartile.

Prix des appartements neufs : L’évolution des prix sur dix ans permet de constater deux tendances importantes. D’abord pour La Réunion, un retour aux prix pratiqués en 2008-2009 à partir de 2016 ; ensuite, un rattrapage des prix au m² constaté à Saint-Denis plus faible qu’au niveau du département. Sur un an, la médiane des prix de vente des appartements neufs se situe à 4 250 €/m² pour La Réunion contre 4 060 €/m² l’année dernière, soit une augmentation des prix au m² de 4,9%. Cette tendance haussière est également présente à Saint-Denis (+3,3%) avec des prix au m² médians de 4 080 €/m². Avec des prix au m² pour le 3e quartile de 5 624 €/m² et des prix maximum de 7 000 €/m², la commune de Saint-Paul avec son front de mer très attractif est la commune la plus chère de La Réunion.

Prix par commune des appartements anciens
Prix-immobilier-communes-Réunion-Appartements-neufs
Prix par commune des appartements neufs
Bilan de l’année 2017 : prix pour les appartements, les maisons et les terrains à bâtir

Bilan-immobilier-Réunion-2017

En Savoir +Observatoire des Transactions Immobilières et Foncières à La Réunion (OTIF)

Face à la demande croissante de logements, le manque de foncier associé à la préservation de l’environnement constitue les deux contraintes majeurs qui accentuent la pression immobilière. Les prix de l’immobilier ne connaîtront pas à court terme d’augmentation de façon comparable à la période 2000-2008. L’évolution des prix restera contrastée en fonction des secteurs et des biens. Le besoin croissant et durable de logements à La Réunion et la pression sur le foncier liée à l’insularité ne sont pas des arguments qui plaident en faveur d’une baisse possible des prix. Le marché reste pourtant parfois encore en décalage entre un vendeur ayant acheté « au prix fort » dans les années 2000-2008, et un acquéreur soutenu par la situation du marché et qui n’est pas prêt à payer ce prix là. La nécessité de vendre imposera une baisse de prix.

Location

Prix moyen des loyers10 € / m²

En location, les prix suivent les tendances de la transaction. Ils sont dans l’ensemble en baisse pour les appartements anciens et en progression pour les maisons, mais ces tendances et les prix sont eux aussi très variables en fonction des secteurs et du bien. Ils se situent en moyenne entre 7 et 15 € / m², parfois plus. Ils suivent logiquement le marché de la transaction en matière de sectorisation. Ils sont donc plus élevés dans l’Ouest et le Nord, bien qu’ils peuvent être aussi localement élevés dans le Sud. En moyenne, un studio coutera entre 250 et 500 € , un appartement 3 pièces avec 2 chambres entre 500 et 900 €, et une maison 4 pièces avec jardin entre 700 à 1500€. Une belle case avec piscine se négociera plutôt entre 2000 et 2500€, voire plus. Il s’agit là de moyenne globale, certains biens sortiront logiquement de ces fourchettes, à la hausse comme à la baisse.

Sources : Notaires de France, Chambre des Notaires de La Réunion, DEAL, Agorah, Adil. Les prix en transaction indiqués sur cette page sont issus de la base de données des Notaire de France et sont actualisés mensuellement. Ils correspondent aux prix réels des transactions enregistrées. Ils n’ont qu’une valeur indicative, et ne peuvent constituer une estimation ou une expertise. Les prix en location correspondent à la moyenne des données actuelles selon différentes sources.

Pour aller plus loin :

Fermer le menu