S’installer à La Réunion

Vous êtes ici : Accueil > Vivre > S’installer

.

S’installer à La Réunion nécessitera quelques adaptations et une bonne préparation si vous venez de métropole ou d’ailleurs. Quel budget ? où se loger ? à quel prix ? quoi prendre ? quoi laisser ? Comment s’intégrer ? Voici quelques éléments réponses pour réussir votre installation à La Réunion.

La croissance démographique de La Réunion atteste de son attractivité, et bien sur nombreux sont ceux qui souhaiteraient pouvoir s’offrir un bout de France sous les tropiques. Pourtant s’installer et vivre à La Réunion ne s’improvisent pas, et même si l’adaptation peut sembler facile, il convient de bien préparer ce projet, et d’étudier toutes les implications à court ou plus long terme.

La Réunion, un paradis ?

La réponse à cette question sera propre à chacun. Elle dépendra de vos objectifs initiaux et puis de votre situation sur place. Il y a comme pour tout des avantages et des inconvénients, et qui eux aussi seront appréciés différemment en fonction des individus. Une chose est sur, ce qui caractérise La Réunion est aussi sa diversité : de climats, de paysages, d’environnements, de communautés, d’habitats, d’activités…

La Réunion est une île, de surcroit au relief élevé et accidenté dont une grande partie de son territoire est couvert par des espaces naturels protégés. Une part importante et nécessaire de son espace est aussi réservée à l’agriculture et à l’élevage. Son espace disponible pour le développement urbanistique est donc restreint. Pourtant, La Réunion a connu une évolution démographique ininterrompue ces dernières décennies et une urbanisation importante, et les projections prévoient encore une augmentation de la population sur les 20 prochaines années. Chacun comprendra dans ce contexte que l’île doit faire face à de nombreux enjeux pour concilier son développement (infrastructures, logements, transports, économie, emploi, agriculture…) et la préservation de ses espaces naturels exceptionnels.

logement

.

S’installer

Le choix de venir s’installer et vivre à La Réunion de « but en blanc » sans y avoir de famille, d’attache ou de travail pourra s’avérer difficile car le logement, l’emploi et le coût de la vie ne sont pas moins difficiles qu’en métropole, c’est même plutôt l’inverse. Les prix moyens de l’immobilier sont légèrement supérieurs à ceux d’un département français moyen mais ils sont très hétérogènes. Le coût de l’énergie et des hydrocarbures et globalement identique à celui de la métropole, même si l’essentiel des réunionnais n’ont pas de chauffage, sauf dans les hauts. Le coût de la vie en général (alimentation, vêtement, ameublement et électroménager, loisirs…) est plus élevé qu’en métropole, particulièrement pour l’alimentaire (coût d’importation des produits). En moyenne, le coût de la vie est plus élevé d’environ 10% par rapport à la métropole. Quelle que soit votre situation, vivre à La Réunion nécessitera d’avoir des économies plus ou moins importantes pour votre déménagement, votre installation et votre vie sur place.

La Réunion constitue sans aucun doute un vrai modèle de « savoir vivre ensemble » et forme dans son ensemble une société cosmopolite, ouverte et tolérante où chacun respecte les autres communautés. Les réunionnais sont attachés et fiers de leur culture et de leurs traditions. Ils sauront être très accueillants et très chaleureux, sous réserve de respecter ces éléments. S’intégrer à La Réunion passe nécessairement pour un zoreil (métropolitain) par une phase d’adaptation à cette culture et au rythme de vie des réunionnais. Le civisme, la patience et la tolérance sont incontestablement plus présents dans les comportements et les échanges au quotidien.

En tant que département français, s’installer à La Réunion ne nécessite pas de formalités ni de démarches supplémentaires à un déménagement classique, sauf pour la question de la distance, que ce soit pour ceux qui déménagent, comme pour les divers équipements et effets qui les accompagnent. Le coût d’un déménagement (transport en bateau par container) sera logiquement plus onéreux. Les prix des billets d’avion sont assez élevés même s’ils ont tendance à baisser un petit peu, que ce soit pour la métropole comme les autres destinations plus proches (Maurice…), et il faudra tenir compte de cet élément pour les voyages et/ou les retours souhaités en métropole.

En Savoir + : Infos pratiques, démarches et formalités, douane, administrations, services à La Réunion

Se loger

Où se loger

La Réunion a connu depuis les années 1990 un fort développement urbanistique, sur le littoral bien sur, mais aussi sur les mi-pentes, à peu près dans tous les secteurs de l’île, particulièrement dans l’Ouest. En terme d’accès routier, le littoral est bien desservi, et les mi-pentes de l’Ouest se sont fortement développés avec le lancement de la route des Tamarins qui relie Saint-Paul à l’Etang-Salé. Le Sud et l’Est se sont aussi développés autour de l’axe transversal reliant Saint-Benoit à Saint-Pierre. Les hauts sont plus reculés. Les environnements et types d’habitats possibles sont diversifiés entre les villes, le littoral, les mi-pentes ou les hauts, et l’offre de logements est très variée : maisons ou appartements de tous standings, du pire au meilleur. Sauf s’il n’y a aucune contrainte, le choix du logement devra nécessairement prendre en compte le lieu de travail / scolarisation… car malgré les faibles distances, les temps de trajets peuvent être importants à cause des embouteillages ou de la route (dans les hauts).

En savoir + : Régions, communes, quartiers (présentation, avantages, inconvénients…)

AIR'NG-Bandeau-HLR-sinstaller

A quel prix se loger

Les prix de l’immobilier sont globalement abordables, mais ils sont très hétérogènes en fonction des secteurs et de la qualité des biens, même au sein d’une même commune, à l’image de Saint-Denis, voire d’un quartier. Un bel appartement dans le carré d’or de Saint-Denis ou une case les « pieds dans l’eau » à Saint-Gilles ne s’adressent pas à tout le monde… C’est le littoral Ouest qui concentre les prix les plus élevés, particulièrement sur le littoral de la commune de Saint-Paul. Les prix sont plus abordables sur les secteurs de mi-pente, et dans l’Est et le Sud, bien qu’ils peuvent être élevés sur certains secteurs. Les prix de la région Nord sont très variés. Les conditions de location sont les mêmes qu’en métropole et s’inscrivent dans le cadre de la législation en vigueur. L’offre de location proposée par les professionnels et les particuliers est assez large et variée. A l’achat, l’offre de foncier est assez réduite sur le littoral, mais l’offre de maisons, villas ou appartements de tous standings est assez grande. Il existe aussi une part de biens immobilier s’adressant plus spécifiquement aux investisseurs, notamment dans le cadre des dispositifs de défiscalisation.

En savoir + : Les prix de l’immobilier à La Réunion

Se déplacer

La voiture reste le moyen de transport privilégié des réunionnais et l’île souffre d’un réseau automobile saturé, qui subit notamment sur les axes majeurs des embouteillages chroniques aux heures de pointes. Presque 400 km de routes nationales assurent le tour et la traversée de l’île, et un réseau de plus de 5000 km de routes départementales et communales desservent plus ou moins facilement presque tous les secteurs de l’île. La circulation devient fortement perturbée en cas de pluie (radiers inondés, chutes de pierres, basculement / fermeture route du littoral…) et le réseau routier de La Réunion peut se retrouver presque paralysé. Le réseau de bus du département, Car Jaune, dessert régulièrement toutes les principales destinations de l’île, et les agglomérations de communes disposent toutes de réseaux de bus de dessertes locales. Pour le reste, ni train, ni tram, La Réunion manque d’une offre de transports alternatifs plus développée. La moto peut aussi être un bon moyen de se déplacer à La Réunion, le climat aidant, mais il est tout aussi dangereux qu’ailleurs. Enfin, le vélo peut aussi constituer un vrai moyen de transport alternatif en fonction du/des trajets à effectuer, La Réunion compte en effet beaucoup de pistes cyclables.

En savoir + : Transports à La Réunion

Travailler

Le marché de l’emploi à La Réunion est difficile. Le taux de chômage est de presque 25%, et il atteint près de 50% chez les jeunes. Les postes de cadres sont assez difficiles à obtenir (réseaux, cooptation…) et l’essentiel des postes à pourvoir aujourd’hui se concentre dans les services (tourisme, commerces, distribution…) et le bâtiment. Il existe une palette d’offres bien plus large, mais qui représente quantitativement très peu de postes. Les emplois publiques représentent également une part importante des actifs réunionnais, mais ils sont assez difficiles à obtenir. Malgré cette situation, La Réunion dispose de ressources et de vrais leviers de croissance qui doivent être développés, notamment en matière d’éco-tourisme, de développement des énergies renouvelables ou d’entreprenariat individuel.

En savoir + : Economie et emploi à La Réunion

Etudier

La Réunion dispose d’une académie qui lui est propre est d’un système éducatif complet de la petite enfance aux études supérieures. L’île compte plus de 650 établissements scolaires publics et privés qui accueillent presque 240 000 élèves de la maternelle à l’université. La Réunion recense des établissements de très bon niveau au collège et au lycée, et permet de réaliser un réel parcours d’études supérieures, même si tous les cursus ne sont pas possibles. Il n’est pas rare que les étudiants réunionnais partent faire leurs études supérieures en métropole voire à l’étranger quand ils le peuvent après le bac. Le calendrier scolaire est différent de la métropole puisque les élèves réunionnais ont deux périodes de « grandes vacances », celle de juillet août correspondant à la fin de l’année scolaire comme en métropole, mais aussi un mois de vacances en décembre janvier durant l’été austral.

En savoir + : Education à La Réunion

Déménager : Quoi prendre ? Quoi laisser ?

Cela fait partie des sujets importants quand on décide de s’installer à La Réunion. En effet, le simple camion de déménagement ne suffira malheureusement pas à déplacer vos meubles et autres effets personnels, ou même votre voiture. Il vous faudra donc faire venir par bateau (container) vos affaires, ou alors décider de tout racheter sur place.

Vêtements

Pas d’ambiguité, votre garde robe d’hiver sera moins fournie qu’en métropole ! sauf si vous habitez dans les hauts où les températures peuvent descendre. Les températures sur le littoral varient en général entre 24 et 28°C, et descendent rarement en dessous de 20°C. L’amplitude diurne varie assez peu à un même endroit. Manches courtes et vêtements légers constitueront l’essentiel de votre garde robe. Il existe de nombreux magasins locaux qui pourront vous permettre d’acheter des vêtements à petits prix, mais aussi des grandes enseignes de prêt à porter et de luxe, où les prix sont souvent un peu plus élevés qu’en métropole.

Meubles et électroménager

Les conditions climatiques à La Réunion changent sensiblement de la métropole : chaleur, taux d’humidité, et vos meubles et équipements électroménagers ne sont peut être pas adaptés à ces conditions. Par ailleurs, il faut intégrer le fait qu’un transport par bateau n’est pas sans risque pour vos meubles et équipements. Il faudra donc peser le pour et le contre entre prendre ou laisser, en fonction de votre situation, de vos équipements et des coûts de transports à prévoir. Il existe à la Réunion de nombreux magasins d’ameublement, dont des enseignes nationales, où vous trouverez tout le nécessaire à votre installation. Les sites biens connus de petites annonces peuvent aussi permettre de faire de bonnes affaires.

Voiture

Même si l’offre de transports est assez bien développé, il semble difficile d’envisager de s’installer et de vivre à la Réunion sans voiture. Le prix des voitures neuves est plus élevé qu’en métropole (environ 20%) et il peut donc être judicieux de faire venir votre véhicule. Sur place, il existe une offre importante et variée de véhicules d’occasions et tous les concessionnaires de grandes marques sont présents.

Avantages, inconvénients et idées reçues

Rien n’est parfait ou dit autrement, chaque médaille à son revers, La Réunion ne déroge pas à cette règle. A l’inverse, certains clichés ont la peau dure. Petite Foire Aux Questions sur La Réunion.

C’est à côté de la Martinique ? Faux. La Réunion est située dans l’hémisphère Sud à 800 km à l’Est de Madagascar et à 200 km au Sud-Ouest de l’île Maurice. La Réunion fait partie avec Maurice et Rodrigues de l’archipel des Mascareignes. La Réunion fait partie des 34 points de la biodiversité mondiale et est inscrit sur la liste du patrimoine mondial pour ses « Pitons, cirques et remparts ».

Il fait toujours beau ? Faux. Il pleut beaucoup à La Réunion, elle détient d’ailleurs des records du monde de pluviométrie. En fait, l’île est pour ainsi dire coupé en deux : A l’Est, la côte au vent reçoit les alizés et la pluie tandis qu’à l’Ouest la côte sous le vent est protégée par le relief et a une pluviométrie beaucoup plus faible. Le secteur du Volcan et du Sud-Est sont très arrosés. L’île bénéficie malgré tout d’un ensoleillement important toute l’année.

La vie est plus chère ? Vrai. Le coût de la vie au quotidien est plus élevé à La Réunion (logement, alimentation, loisirs…) et il est impossible de s’en sortir sans revenu ou sans épargne, les minimas sociaux ne suffiront pas… Cela étant dit, le coût de la vie sera d’autant plus abordable si on consomme local par rapport aux produits importés, même si certains d’entre eux sont indispensables. Le taux de TVA est également plus bas à La Réunion (8,5%), mais on applique en contrepartie l’octroi de mer (taxe sur les produits importés).

La vie est plus cool ? Vrai. C’est un fait que le rythme de vie quotidien est globalement moins rapide qu’en métropole. Les réunionnais prennent leur temps, kas la blague, mais font aussi preuve de plus de patience et de civisme d’une façon générale, à ne pas confondre avec un manque de dynamisme. L’art de vivre réunionnais s’exprime au quotidien, à commencer par le créole, la cuisine ou la musique.

Il y a du racisme ? Faux. Il suffit d’avoir voyagé pour savoir qu’il existe intrinsèquement à La Réunion un « savoir vivre ensemble » basé sur le respect de chaque communautés, et elles sont nombreuses, même si les réseaux sont plutôt constitués dans sa propre communauté. Pas d’angélisme non plus, la rancoeur « anti-blanc » ou le pouvoir qu’il représente peut être encore présente, et le respect et l’humilité doivent être réciproques.

C’est une île d’assistés ? Faux. Les réunionnais sont travailleurs, et ils aiment le travail bien fait. La Réunion est le DOM le plus développé et le plus dynamique et compte des secteurs de pointe. Malgré tout, l’offre d’emplois disponibles reste limitée, ce qui pousse d’ailleurs une part des réunionnais à partir en métropole ou ailleurs quand ils le peuvent, ce qui n’est pas simple. Pour autant, La Réunion dispose encore d’une situation sociale en décalage sensible avec la métropole (taux de chômage, taux de pauvreté, illettrisme), dont le soutien reste indispensable.

On a vite fait le tour ? Ca dépend de ce que vous recherchez. Si vous venez pour les plages, les boutiques de luxe ou les musées, vous aurez sans doute assez vite fait le tour, car La Réunion c’est aussi et surtout sa géographie extraordinaire, son littoral sauvage, son intérieur et ses hauts, ses cultures, son authenticité, sa douceur de vivre et les réunionnais eux-mêmes. Cette île là, vous n’en aurez sans doute jamais fait le tour…

On ne peut plus se baigner à cause des requins ? Faux. Il est tout à fait possible de se baigner dans les lagons qui sont protégés par la barrière de corail. En dehors de ces zones, il existe deux plages à Saint-Gilles (Boucan Canot, Roches Noires) qui sont protégées par des filets et surveillées. Il existe aussi des bassins de baignade. En revanche, il est interdit de se baigner en dehors de ces zones, le danger est réel.

C’est le paradis des sports extrêmes ? Vrai. La Réunion est un spot aujourd’hui connu mondialement par les amateurs de canyoning, de descente en VTT, de parapente ou de course en montagne, l’île permet en effet la pratique de tous les sports extrêmes mais aussi de tous les sports de plein air, et constitue un paradis pour les randonneurs et des amoureux de la nature.

Pour aller plus loin :

Trouver à La Réunion (déplacement, hébergement, divertissement…)