Le sport à La Réunion

Vous êtes ici : Accueil > VivreSports

.

Les activités sportives sont très développées à La Réunion, elles sont logiquement favorisées par des conditions climatiques favorables et un environnement naturel qui offre mer et montagnes à proximité, mais aussi par la présence de nombreuses infrastructures de qualité.

Un terrain de jeu extraordinaire

Même si La Réunion est petite, elle a la chance de concentrer sur son territoire presque tous les environnements nécessaires à la pratique du sport, sauf des pistes de ski enneigées. Son littoral et ses plages permettent de pratiquer tous les sports d’eaux, son intérieur et son relief proposent quant à eux tous les sports de nature et de montagne. Dans les deux cas, les sportifs jouissent ici d’un environnement exceptionnel, et pratiqueront leur activité souvent au sein d’une nature intacte et de milieux uniques au monde. Les caractéristiques et l’environnement de l’île lui ont permis de devenir aujourd’hui un spot reconnu pour les sports extrêmes : VTT, canyoning, parapente, slackline, base jump…

champs-fleury-reunionLes réunionnais aiment le sport, et les réunionnais font du sport. Il suffit de se promener partout sur l’île pour s’en rendre compte. Les infrastructures de qualité ne manquent pas (stades, gymnases, vélodromes, terrains de sports divers, skatepark…) et elles sont utilisées, mais même sans cela, il est difficile de rester longtemps sans voir un joggeur, un cycliste ou dans certains secteurs un surfeur… La Réunion accueille d’ailleurs un nombre très important de compétitions sportives tout au long de l’année, dont certaines sont aujourd’hui mondialement connues à l’image du Grand Raid.

Les sports à La Réunion

Sur Terre

Il possible de pratiquer tous les sports collectifs et individuels à La Réunion, les plus courants (football, natation, athlétisme, cyclisme, tennis, handball, judo, rugby, basketball, badminton, golf…), mais particulièrement les sports de plein air, dont certains sont ici très développés comme les randonnées, la course en montagne et le trail.

Football : le football reste le sport le plus populaire et le plus pratiqué à La Réunion, notamment par les jeunes. Il existe de nombreux clubs (Saint Denis FC, JS Saint-Pierroise, AS Marsouins, SS Sainte-Louisienne, AJ Petite-Ile…) qui évoluent et se disputent durant différents championnats et coupes. Le plus haut niveau de compétition à La Réunion correspond globalement à un niveau de DH (Division Honneur) en métropole, mais certains joueurs réunionnais évoluent au plus haut niveau international, citons pour aujourd’hui Dimitri Payet.

Tennis : le Tennis est le deuxième sport le plus pratiqué sur l’île, en tout cas en nombre de licenciés, et un sport très populaire. Il existe près de 50 clubs de tennis à La Réunion, qui se répartissent sur près de 200 courts de toutes surfaces, qui sont situés essentiellement dans le Nord et l’Ouest. Ils organisent pratiquement tous des tournois, auxquels viennent s’ajouter ceux organisés par le ligue réunionnaise de tennis (LRT) notamment.

la-redouteAthlétisme : l’athlétisme n’est pas le sport qui réunit le plus de licenciés, mais la course à pied est sans aucun doute le sport le plus pratiqué sur l’île. « Tout le monde » court à La Réunion, ceux qui font de l’athlétisme à l’évidence mais aussi les sportifs des autres sports, licenciés ou non, et s’ils ne sont pas vraiment sportifs, ils pratiqueront sans doute la marche ou la randonnée en nature. Il possible de courir partout à La Réunion, que ce soit dans les nombreux stades ou parcours sportifs qui existent partout sur l’île, sur le littoral dont une grande partie des côtes est aménagée de sentiers, ou dans l’intérieur, les hauts et les montagnes qui offrent un terrain de jeu extraordinaire aux randonneurs et aux coureur en montagne.

Randonnée : avec plus de 1000 km de sentiers, l’île de La Réunion est un vrai paradis pour les randonneurs. Il existe des sentiers partout sur l’île, au coin de la rue comme au coeur de l’île au volcan ou dans les cirques. Le relief très marqué et les montagnes de La Réunion propose un environnement exceptionnel au sein d’une flore et d’une faune souvent uniques au monde. La Réunion compte de nombreux gîtes qui permettent d’organiser une randonnée sur plusieurs jours loin de la civilisation moderne. Il est également possible de randonner à cheval ou en 4×4 et plusieurs structures spécialisées existent sur l’île. En Savoir +

mafateTrail / Course en montagne : presque une religion pour beaucoup ici, le trail et la course en montagne sont des activités qui ont toujours été pratiquées à La Réunion, et ce bien avant l’engouement que connaissent ces disciplines aujourd’hui. Il faut dire que l’île est un terrain de jeu idéal et offre des décors grandioses. Il existe de très nombreux clubs partout sur l’île, et plusieurs courses sont organisées chaque weekend, de la plus simple à la plus compliquée, dont le mythique Grand Raid ou Diagonale des Fous. Salazie accueille depuis peu la Station de Trail de l’île et propose toutes les disciplines : trail court, long, ultra, kilomètre vertical… En Savoir +

VTT : ce sport connait un développement important et l’île dispose de nombreuses possibilités et des terrains variés pour pratiquer les différentes disciplines du VTT (descente, enduro, cross-country, freeride…). La Réunion compte plus de 300 km de pistes aménagées pour différents niveaux (verte, bleue, rouge, noire) et 7 stations de VTT labellisées (Maïdo, Entre-Deux, Cilaos, Volcan, Plaine des Palmistes, Saint-Philippe et Sainte-Rose). Il est possible de trouver tous les prestataires nécessaires à la pratique du VTT de loisir et de compétition, d’une navette pour se faire déposer, à la location complète de l’équipement ou a des revendeurs spécialisés. Il existe aussi des clubs de VTT et plusieurs compétitions sont organisées, comme la célèbre Mégavalanche qui attire à La Réunion les plus grands vététistes.

Golf : sport longtemps réservé à une certaine élite, le golf s’est aujourd’hui largement démocratisé et compte un nombre croissant de pratiquants à La Réunion. L’île compte 3 golfs, celui de l’Etang-Salé, celui du Colorado dans les hauts de Saint-Denis et celui de Bassin Bleu dans les hauts de Saint-Gilles. Ils offrent des parcours différents, classiques ou plus techniques, dans des environnements superbes et variés.

Nous pourrions en citer beaucoup d’autres. Le mieux pour se renseigner sur la pratique d’un sport précis à La Réunion est, en complément des informations et liens déjà présents sur ce site, de faire une recherche ciblée sur un moteur de recherche.

Dans l’eau

Océan, lagons, rivières, bassins, cascades, La Réunion dispose de tous les environnement aquatiques nécessaires à la pratique des sports d’eau, de la natation en piscine ou en pleine mer, au surf ou au bodyboard en passant par la plongée sous-marine, le kitesurf, le canyoning, le rafting, la voile, le ski nautique, le canoë-kayak, la pêche au gros, le paddle et bien d’autres.

Natation : la natation fait partie des sports les plus populaires à La Réunion, le quatrième en nombre de licenciés, mais comme pour la course à pied, le nombre de pratiquants non licenciés est beaucoup plus important. Les réunionnais profitent de leurs plages et des zones de baignades, dans les lagons ou en pleine mer. Chaque commune dispose par ailleurs d’une ou plusieurs piscines, et le nombre de piscines privées est logiquement assez important.

gauche-saint-leuSurf / Bodyboard : La Réunion profite de nombreux spots de qualité, dont la célèbre « gauche » de Saint-Leu ou des étapes du championnat du monde ont déjà eu lieu, mais ils en existent d’autres essentiellement concentrés sur la côte Ouest : Boucan Canot, Roche Noires, Trois Bassins, Etang-Salé, Saint-Pierre comptent notamment quelques superbes spots. La recrudescence d’attaques de requins ces dernières années à eu des conséquences importantes sur la pratique de ce sport, mais les inconditionnels vont à l’eau malgré l’interdiction officielle de sa baigner dans les zones non protégées. Il existe plusieurs clubs de surf et shapeurs sur la côte Ouest de Saint-Gilles à Saint-Pierre. En Savoir + 

Plongée sous-marine : la richesse de la flore et de la faune marine, que ce soit dans les lagons et récifs comme en pleine mer, font de La Réunion un haut lieu de la plongée sous-marine. Elle est pratiquée sur tout le littoral mais particulièrement sur la côte Ouest, et l’île compte quelques sites et épaves remarquables. Il existe plusieurs clubs de plongée, principalement au port de Saint-Gilles. Les plongeurs pourront y découvrir toute la faune des récifs tropicaux de l’océan Indien et ceux du grand large (tortues marines, baleines, requins, dauphins, raies, barracudas, thons, espadons, daurades, marlins…), et pratiquer ce sport toute l’année.

canyoning-takamakaCanyoning : le canyoning s’est beaucoup développé à La Réunion ces dernières années, chacun s’étant rendu compte des possibilités exceptionnelles qu’offre La Réunion. Il existe en effet de nombreuses rivières sauvages sur l’île et on compte aujourd’hui plus de 70 canyons équipés, de plus simple au plus compliqué, dont les principaux sont situés à Cilaos (Bras Rouge, Fleurs Jaunes, Gobert) et Salazie (Trou Blanc) mais aussi à la rivière Sainte-Suzanne, à la rivière des Roches ou à Langevin. Il existe plusieurs structures spécialisées qui permettent d’organiser une sortie canyoning en fonction de son niveau et de ses envies (saut, nage, descente en rappel, tyrolienne, toboggans naturels…). D’autres activités de sports en eaux vives peuvent être pratiquées à La Réunion : randonnée aquatique, rafting, hydro-speed, kayak, canoraft, kayak-raft, kayak jump…

Ski nautique : le superbe site de l’Etang Saint-Paul est le seul spot de ski nautique à La Réunion mais parmi les meilleurs plans d’eau de France. Le Ski Nautique Club de Saint-Paul propose des baptêmes, des stages d’initiation et de perfectionnement, des tours avec différentes formules (à la minute, à l’heure…), du baby-ski, mais accompagne également des skieurs confirmés et professionnels, dont certains champions de France et d’Europe.

Pêche au gros : La Réunion et ses eaux poissonneuses est un spot de pêche au gros internationalement reconnu. On y trouve toutes sortes de poissons de haute mer : thon jaune, marlin noir et bleu, espadon, barracuda, requins, carangue, daurade coryphène, bonites… Il existe plusieurs clubs de pêche au gros à Saint-Gilles, Saint-Pierre et Saint-Leu qui permettent de s’initier ou de pratiquer cette activité.

Dans les airs

Silloner l’île de La Réunion sur terre ou sous l’eau, c’est super, la voir d’en haut, c’est pas mal non plus. Superbe spectacle que de pouvoir survoler le volcan, les cirques, ravines encaissées et forêts primaires ou les eaux turquoises du lagon. Sans en faire une activité sportive régulière pour la majorité d’entre nous, et malgré les nuisances engendrées notamment par l’hélicoptère, on ne peut que vous conseiller de découvrir cette île intense vue d’en haut au moins une fois.

parapente-saint-leuParapente : c’est l’activité aérienne la moins polluante et la moins gênante pour l’environnement et les hommes. Il offre les sensations uniques de liberté et de vols calmes qui permettent de s’attarder sur un secteur, et constitue une excellente manière de découvrir l’île. On compte une vingtaine de sites pour débutants et confirmés, dont celui de Saint-Leu est le plus important. De nombreux prestataires qualifiés proposent différents types de vols : initiations (tandem), vols débutants et confirmés sur des sites comme le Piton des Neiges, vol acrobatique… Il est également possible de pratiquer le parachute.

ULM : l’Ultra Léger Motorisé, l’ULM, englobe de nombreux types d’appareils, mais il s’apparente le plus souvent aujourd’hui à un petit avion très léger. Il a l’avantage par rapport au parapente de pouvoir « prendre de la hauteur » et apprécier l’île dans son ensemble. Quelques prestataires, basés à Saint-Denis (Gillot), Saint-Paul (Cambaie) et Saint-Pierre (Pierrefonds) proposent différents vols : volcan, cirques, plages, toutes l’île… et à des prix assez abordables. Il est possible de faire un « simple » vol de découverte, mais il est aussi possible de suivre une formation relativement accessible pour passer son brevet de pilote d’ULM, voire d’instructeur.

helico-trou-de-ferHélicoptère : l’hélicoptère est le transport aérien qui engendre le plus de nuisances à La Réunion, pour les habitants des cirques notamment qui dès l’aube se voient réveillés par le balais incessant des hélicoptères qui débutent leur journée très tôt, les nuages étants souvent beaucoup plus présents l’après-midi. Cet élément devant être précisé, il n’en reste pas moins qu’un survol de l’île en hélico est inoubliable. Un vol en hélico permet notamment de visiter le sublime Trou de Fer, ce qui n’est pas possible en ULM. 3 compagnies se partagent le ciel réunionnais, dont deux sont basées à Saint-Paul et la troisième à Saint-Pierre. Elles proposent différentes prestations, du vol touristique accessible dès une centaine d’euros, au vol privé de prestige à la journée par exemple, prix sur demande…

Terre de sports, terre de champions

Ce contexte favorable et le nombre de sportifs pratiquants dès le plus jeune âge entrainent logiquement un niveau général assez élevé et l’émergence d’athlètes de tout premier plan. La Réunion peut en effet s’enorgueillir de compter plusieurs champions du monde : en handball, Patrick Cazal (1995, 2001), Daniel Narcisse (2001, 2009 et champion olympique en 2008 et 2012), Sonia Cendier et Leila Lejeune (2003) et Jackson Richardson (1995, 2001). En surf, Cannelle Bulard (2011), Jérémy Florès (2009) et Amaury Lavernhe en bodyboard (2010). En karaté Emmanuelle Fumonde (2005), Lucie Ignace (2012), en boxe Willy Blain (2003), en boxe française Johnny Catherine (1997), Jean-Bernard Périta (1995, 1999), Ludovic Nassibou (2015) et la liste pourrait continuer (squash, beach-tennis, canne de combat…).

Sans être champion du monde, de nombreux autres réunionnais comptent aussi parmi les meilleurs athlètes du monde dans leurs disciplines. Citons en athlétisme, triathlon et course de montagne : Chantal Dallenbach, Raymond Fontaine, David Hauss, Pascal Parny, Jean-Louis Prianon, Freddy Thévenin ou Marcelle Puy, en surf Jeremy Florès, Johanne Defay, Anne-Gaëlle Hoarau, Hugo Savalli, Maxime Huscenot ou Coline Ménard, en football Didier Agathe, Laurent Courtois, Guillaume Hoarau, Bertrand Robert, Laurent Robert, Benoît Trémoulinas ou Dimitri Payet, en gymnastique Éric Casimir, Patrice Casimir, Antoine Séry, Nelly Ramassamy, ou Elvire Teza. La encore, la liste pourrait être beaucoup plus longue, pardon à ceux qui ne sont pas cités.