La Route des Hauts de l’Est (RHE) prend une tournure concrète, le Département à en effet mis en place un comité de pilotage et établit un planning devant aboutir à un tracé concerté et validé d’ici fin 2018. Les concertations publiques ont lieu du 12 septembre au 10 octobre 2018.

Un projet qui ne date pas d’hier

Logo-Route-des-Hauts-de-l-Est-RHELa première étude date de 1992 et le projet est inscrit au SAR dès 1995, mais les études proposées depuis ne répondaient pas aux différentes contraintes et problématiques de ce projet. Il a été « mis en attente » depuis la proposition d’un itinéraire dans la zone Sainte-Marie – Bras Panon en 2007. Le Département a décidé de relancer ce projet de « Route des Hauts de l’Est » (RHE), qui s’inscrit dans les priorité identifiées et le programme de développement du réseau routier départemental axé notamment sur la création de nouvelles voies. A l’image de la création de la Route des Tamarins à l’Ouest, ce vaste projet majeur vise à fluidifier le trafic de l’Est allant de Saint-Benoît à Saint-Denis où les embouteillages sont quotidiens aux heures de pointes, mais aussi à désengorger, valoriser et structurer l’urbanisme des hauts de l’Est. Il devra pour autant tenir compte des contraintes et environnements existants.

Les enjeux et les contraintes identités du projet :

  • Le développement urbain et économique du territoire
  • Le paysage
  • Les contraintes techniques
  • Le désenclavement des espaces agricoles
  • Les contraintes règlementaires
  • Le foncier agricole ou urbain

Un tracé concerté et validé d’ici fin 2018

Le Comité de Pilotage de ce projet à établit un planning devant aboutir à la proposition de 3 tracés pour la fin du 1er semestre 2018, et à un tracé concerté et validé d’ici fin 2018. Le montant des études préalables est de 320 000 € HT. Le tracé de 40 km reliera la Rivière des Pluies à Saint-Benoît par les Hauts de l’Est, à l’image de la route des Tamarins. Elle permettra un maillage du réseau routier à mi-pente avec les RD 61, 51, 63, 46, 53 et 54. L’itinéraire des Hauts du Nord et de l’Est correspond côté Saint-Denis à la voie de Piemont porté par la CINOR, puis de Sainte-Marie à Saint-Benoît il devient la Route des Hauts de l’Est.

Le projet propose aujourd’hui 3 variantes :

  • Une variante basse, au plus proche du littoral urbanisé et réutilisant au mieux les infrastructures existante
  • Une variante médiane, reliant les quartiers des mi-pentes et permettant un accès aux espaces agricoles et touristiques des hauts
  • Une variante haute, au plus près des espaces agricoles enclavés et permettant une mise en scène forte des paysages

Carte-projet-Route-des-Hauts-Est-RHE

Un focus du tracé pour chaque commune concernée : Saint-Denis, Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Saint-André, Bras-Panon et Saint-Benoît est accessible sur le site de la RHE.


Avis de concertation publique

Conformément à l’article L 103-2 du code de l’urbanisme, une concertation publique relative à la réalisation de ce projet et au choix de son tracé optimal est organisée du 12 septembre au 10 octobre 2018. Une exposition, un dossier de présentation et un registre d’annotation des avis, sont à la disposition du public aux horaires d’ouverture dans les lieux suivants :

  • DÉPARTEMENT : Direction des Routes (6 allée Maureau. Le Chaudron Sainte-Clotilde)
  • MAIRIE DE SAINT-DENIS : Mairie annexe de la Bretagne
  • MAIRIE DE SAINTE-MARIE : Salle de réunion du centre-ville
  • MAIRIE DE SAINTE-SUZANNE : Salle du conseil
  • MAIRIE DE SAINT-ANDRÉ : Salle du conseil
  • MAIRIE DE BRAS-PANON : Salle du conseil
  • MAIRIE DE SAINT-BENOÎT : Salle du conseil
  • CINOR : Salle du bâtiment principal – Saint-Denis
  • CIREST : Salle du conseil

Des réunions publiques de présentation seront également organisées dans chacune des communes concernées ainsi qu’à la CINOR et à La CIREST. Les dates et lieux seront communiqués ultérieurement. N’hésitez pas à vous prononcer : tous les avis sont utiles.

En Savoir + : Concertation publique RHE – site du département

Des travaux possibles dès 2021

Le planning ambitieux prévoit un début éventuel des travaux à partir de 2021, après les phases d’études et consultations qui s’étaleront d’ici là. Malgré tout, l’ouverture et la possibilité d’emprunter la « Route des Hauts de l’Est » (RHE) ne sera pas une réalité avant plusieurs années. On ne peut en tout cas que se réjouir de ce projet « ambitieux et nécessaire » pour le Département et La Réunion. Après la Route des Tamarins dans l’Ouest, et la Nouvelle Route du Littoral en construction, il semble que soit venu le temps de l’Est.

Planning-projet-RHE

L’amélioration de l’infrastructure routière de la liaison et du transit Est-Nord constitue un enjeu de développement et d’intérêt général au regard des prévisions de croissance démographique et de développement urbanistique. Si cette Route des Hauts de l’Est a pour ambition de désenclaver les hauts de l’Est, renforcer le maillage routier, structurer l’urbanisme, développer le tourisme et bien sur proposer un itinéraire de substitution au trait Est-Nord, elle devra néanmoins devoir composer avec les contraintes et l’environnement existant, et souhaitons le, prioriser le respect des questions environnementales, sans doute les plus importantes à long terme.

Source : Département de La Réunion

Pour aller plus loin :

Fermer le menu