Tourisme à La Réunion en 2020 : des chiffres catastrophiques

Alors que le monde entier fait face depuis plus de 6 mois à une crise sans précédent, l’IRT (Ile de La Réunion Tourisme) a publié les chiffres du tourisme à La Réunion au premier semestre 2020. Sans surprise : ils sont catastrophiques.

Après plusieurs années records, une année 2019 en demi-teinte, le tourisme à La Réunion est fortement impacté en 2020 face à la crise du Coronavirus. Ainsi, dans l’enquête de fréquentation touristique menée aux aéroports de La Réunion, la fréquentation touristique de la Destination Réunion est en chute de 48,5% au premier semestre 2020 par rapport à 2019.

Le tourisme à La Réunion fortement impacté par la crise en 2020

Sans surprise, le second trimestre (qui correspond plus ou moins au confinement) a conduit à une chute de fréquentation de près de 97%.

Au cours du mois de juillet 2020, ce sont 5 950 arrivées qui ont été comptabilisés contre plus de 51 000  en juillet 2019, soit une baisse de plus de 88%. Des chiffres catastrophiques pour le tourisme à La Réunion en 2020.

tourisme à la reunion en 2020
Source/Crédits : IRT

Des recettes liées au tourisme divisées par deux à La Réunion en 2020

Habituellement, le secteur touristique à La Réunion rapporte 1 million d’euros par jour à l’économie réunionnaise. Mais cette année, les recettes sont divisées par deux. Durant le premier semestre 2020, un visiteur en voyage à La Réunion a dépensé en moyenne 760 € dans l’île, hors billet d’avion. L’hébergement et la location de véhicule absorbent la plus grande partie de ce budget. Pour rappel, en 2019, les recettes touristiques extérieures s’élevaient à 410 M€ et à fin juin, la destination Réunion affichait une recette de 92 M€.

Le tourisme local a été au rendez-vous durant les vacances scolaires, limitant les dégâts mais, force est de constater que cela n’est pas suffisant et plusieurs secteurs du tourisme sur l’île sont en grande difficulté.

Des séjours plus longs à La Réunion ?

S’il faut bien trouver une bonne nouvelle dans ces chiffres catastrophiques, nous pouvons en retenir un : la durée de séjour à La Réunion s’allonge. En effet, habituellement fixé à 17 jours, il passe à 21 jours au premier semestre 2020. Une conséquence direct de ce contexte particulier lié à la crise du coronavirus.

tourisme réunion IRT chiffres 2020 coronavirus

Le tourisme péi peut-il sauver le secteur tourisme à La Réunion ?

cheque jaime mon île la reunion 974 utiliserFace à ces chiffres catastrophiques et pour lutter contre les nombreuses menaces qui pèsent sur le secteur touristique à La Réunion,  de nombreux acteurs publiques (Région Réunion, État, Offices de Tourisme, Fédération Réunionnaise du Tourisme) se mobilisent.

Autour de plans de « solidarité », d’initiatives personnelles, de promotions et de valorisation, l’objectif est bien afin de soutenir, accompagner, encourager le tourisme local. 

  • Mise en place du « Cheque mon île 974 »  pour 50 000 familles réunionnaises les plus modestes de l’île.
  • Développement et la promotion du PassKdos avce une offre spéciale  » 1 acheté = 1 offert », jusqu’à épuisement du stock avec le concours de l’IRT, de la FRT et des Offices du Tourisme Intercommunaux pour en assurer la promotion.
  • Campagne de communication, de sensibilisation, de valorisation des acteurs du tourisme. Par exemple, pendant le confinement, le blog de voyage sur La Réunion Travelsgallery a mis en ligne une série d’articles et de vidéos intitulée les « Rencontres Péi » mettant en valeur les professionnels du tourisme à La Réunion.