Épidémie de Coronavirus : dispositif et mesures mises en place à La Réunion.

Le 31 décembre 2019, plusieurs cas de pneumopathies d’origine inconnues sont détectés.

Depuis le 7 janvier 2020, le virus a été identifié et porte le nom de Coronavirus – COVID-19. Fin mars 2020, on comptabilisait plus de 700 000 cas dans le monde, plus de 33 500 décès et plus de 175 pays touchés.

Le virus Coronavirus déclaré Pandémie par l’OMS touche, en France, plusieurs milliers de personnes et dépasse les 2 600 décès. Les autorités sanitaires à La Réunion publient régulièrement un ensemble de mesures et de recommandations pour les Réunionnais ainsi que le triste décompte du nombre de cas du Coronavirus à La Réunion. Ainsi, alors que le premier cas de coronavirus a été confirmé à La Réunion, le mercredi 11 mars, par la préfecture, il s’élève, au 30 mars 2020, à plus de 200.

Coronavirus Reunion ARS 974

Le coronavirus COVID-19 : un nouveau virus mondial.

Depuis le 31 décembre 2019, l’OMS a été informée de plusieurs cas de pneumonie d’allure virale et d’origine inconnue en Chine, plus précisément à Wuhan. Depuis cette date, grâce notamment à l’avancée technologique et scientifique, le virus a été identifié le 7 janvier 2020 sous le nom de Coronavirus – 2019-nCoV. Plusieurs cas ont été annoncés par la suite, en Chine et dans les pays proches : Thaïlande, Japon, Népal, mais aussi en Australie et aux Etats-Unis. Au 24 janvier 2020, plusieurs cas sont confirmés en France. 

Comme le souligne le Ministère de la Santé et Santé Publique France, depuis le 10 janvier, des fiches de conduites à tenir et de définition des cas ont été transmises aux sociétés savantes et aux agences régionales de santé. Un test diagnostic rapide, lancé par l’institut Pasteur, a également été mis en place. 

Le ministère des Affaires Etrangères a également publié des fiches conseils pour les voyageurs dans les pays touchés par le virus. Ces recommandations sont diffusés dans tous les grands aéroports et notamment ceux proposant des liaisons avec la Chine, comme l’Aéroport de La Réunion Roland Garros. Les vols entre Paris et Wuhan ont été également suspendus.

Fin février, les autorités de santé affirment désormais que l’épidémie de coronavirus Covid-19 s’intensifie en France. Le confinement est décrété sur l’ensemble du territoire français à partir du 16 mars par une allocution du président de La République, Emmanuel Macron. Ce confinement est également applicable à La Réunion.

Le confinement, mesure exceptionnelle, est aujourd’hui une mesure mise en œuvre auprès de plus de 3,4 milliards de personnes dans le monde, soit 43 % des habitants de la planète.

Mais les résultats liés au confinement mettent du temps à se faire ressentir. Fin mars 2020,  on compte plus de 40 000 français contaminés et la barre des 3 000 décès sera probablement franchie dans les jours qui arrivent. À ce jour, 175 pays ont détecté au moins 1 cas. Depuis son identification, le virus a contaminé plus de 700 000 personnes dont plus de 33 500 sont décédées.

La Solidarité à La Réunion face au Coronavirus

Découvrez les initiatives professionnelles et personnelles à La Réunion autour de l'épidémie de Coronavirus
coronavirus à la réunion chu nord
CHU Bellepierre - La Réunion

Premier cas de coronavirus à La Réunion détecté le 11 mars 2020.

Le premier cas de coronavirus a été confirmé à La Réunion, le mercredi 11 mars, par la préfecture de La Réunion. Il s’agit d’un homme de 80 ans de retour d’un voyage aux Etats-Unis et ayant transité par Paris. Comme le prévoit les mesures mises en place par l’ARS de La Réunion, ce patient est pris en charge au CHU Nord de Bellepierre. Suite à la confirmation de contagion, des enquêtes de l’ARS ont permis d’identifier les personnes qui sont rentrés en contact avec lui.

Aujourd’hui, lundi 23 mars, le nombre de contaminés au coronavirus à La Réunion s’élève à 65, une immense majorité étant des cas importés.

Les cas grave de Coronavirus à La Réunion sont gérés par le CHU Nord de Saint-Denis. 

Suite à l’annonce des mesures de confinement mises en place par le Président de La République, l’île de La Réunion est évidemment concernée par ses mesures restrictives de déplacement.

Ainsi, tout Réunionnais circulant sur le territoire doit pouvoir justifier de son déplacement : travail, santé, courses de nécessité, activité physique individuelle et aide à la personne sont à ce jour les seuls motifs valables de déplacement à La Réunion. Chacun doit, également, être en possession d’une attestation de déplacement dérogatoire pour chacun de ses déplacements.

Téléchargez votre attestation de déplacement dérogatoire pour le confinement Coronavirus à La Réunion

Cliquez sur l'image pour télécharger l'attestation de déplacement dérogatoire.
coronavirus à la réunion

Coronavirus à La Réunion : les mesures sanitaires mises en place pour faire face à l’épidémie.

L’ensemble des acteurs de santé est, normalement, formé concernant la conduite à tenir et les recommandations de prise en charge. Une astreinte régional d’infectiologue a également été mise en place avec le CHU de La Réunion et des mesures d’information sont mises en oeuvre dans les aéroports de l’île notamment. 

A ce jour, La Réunion reste toujours en phase 2 (contrairement à la métropole qui est en phase 3) étant donné l’absence de « clusters », à savoir le regroupement de cas.

En revanche les mesures sanitaires et de limitation de la contagion mis en place en Métropole sont désormais applicables à La Réunion avec notamment :

  • L’interdiction de tous les évènements rassemblant plus de 100 personnes. 
  • La fermeture des crèches, des écoles, des collèges, des lycées et de l’université ;
  • La fermeture des établissements recevant du public non essentiel au fonctionnement de la Nation : bar, restaurants, discothèques, musée, galerie commerciale… 
  • Des mesures de confinement de la population.
  • A compter du lundi 30 mars, le confinement en quatorzaine des arrivants sur l’île sera encore plus strict.  Les voyageurs seront hébergés dans des lieux réquisitionnés par le préfet et ne pourront plus rentrer à leur domicile.
  • L’Etat réduit les vols entre Paris et La Réunion à trois vols par semaine.

Enfin l’ARS de La Réunion souligne la mobilisation du personnel soignant notamment à travers le renforcement des moyens du SAMU,  la recherche active de toutes les personnes qui ont été en contact avec les personnes contaminées, la mise en place rapide et sécurisée des prélèvements, y compris à domicile pour certaines personnes. Les autorités de La Réunion procèdent également au renforcement des capacités de réanimations dans les hôpitaux de l’île et l’accompagnement des médecins libéraux dans la lutte contre le Coronavirus à La Réunion.

Voyage à La Réunion et Coronavirus

Destinations, mesures à l'aéroport, quatorzaine : les derniers actualités pour les voyages à La Réunion.

Prise en charge des cas de Coronavirus COVID-19 à La Réunion : la démarche mise en place par les autorités.

Fin février, l’ARS de La Réunion et la Préfecture de La Réunion ont défini le « parcours » de prise en charge si un potentiel cas de coronavirus COVID-19 était détecté sur l’île de La Réunion. Ce parcours est aujourd’hui actif étant donné que le virus circule actuellement sur l’île.

  1. SAMU, hospitalisation et isolement au CHU de Saint-Denis.
    Avec avoir été signalé au SAMU-Centre 15, ce cas possible est alors transféré directement au CHU de Saint-Denis, pour y être hospitalisé en isolement. Cet hôpital est l’établissement de santé de première ligne habilité pour le Covid-19. Son laboratoire est opérationnel pour y réaliser sur place les analyses biologiques de recherche du coronavirus, avec des résultats fiables rendus en moins de 6 heures.
  2. Identification des potentiels « contacts » et isolement. En cas de confirmation, la cellule régionale de Santé Publique France et l’ARS de La Réunion identifient et prennent alors contact avec les personnes dites « contacts », à savoir celles et ceux qui ont pu être exposés au malade et par conséquent au virus. Ces personnes sont alors mises à l’isolement à domicile durant 14 jours.

Une montée en puissance du système de santé à La Réunion face au Coronavirus.

Afin de pouvoir répondre à une  augmentation du nombre de cas de coronavirus à La Réunion, le CHU de Saint-Denis est en cours de préparation afin de pouvoir prendre en charge un nombre conséquent de malades tout en assurant la sécurité du personnel soignant.

En parallèle, les établissements de santé de deuxième niveau (CHOR, CHU SUD..) sont en cours d’accompagnement afin de pouvoir être, à leur tour, mobilisés en seconde intention en cas d’une trop forte affluence. 

Le coronavirus, c’est quoi ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus.Celui qui a été identifié porte le nom de 2019-nCov. Ces virus provoquent des maladies d’une grande variété et d’ampleurs très différentes allant d’un simple rhume à des pathologies plus sévères. Le virus identifié en Chine est un nouveau coronavirus. 

Symptômes du coronavirus

Le Ministère de la Santé précise : « En l’état actuel des connaissances, les symptômes principaux sont la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement. Dans les cas plus sévères, la maladie peut entraîner un décès. ». La transmission par « zoonose » est privilégiée, à savoir transmise par les animaux. Cependant, compte tenu des nouveaux cas, la transmission interhumaine est avérée. A ce jour, une personne non symptomatique ne peut pas transmettre le virus. Il n’y a donc pas de recommandation particulière à avoir si vous avez été en contact avec une personne venant de Chine et ne déclarant aucun symptôme. 

Que faire en cas de symptômes

Les précautions à prendre en cas de signes d’infection respiratoire (fièvre et toux/difficultés respiratoires) sont les suivantes :

  • contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent en Chine;
  • ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination
coronavirus-la-reunion-symptomes

Source : ARS Océan Indien – Préfecture de La Réunion- Ministère de la Santé

Pour aller plus loin :

• Santé à La Réunion
Ministère de la Santé