Déconfinement à La Réunion : ce qui est possible de faire depuis le 11 mai

Présenté fin avril, le plan de déconfinement progressif prévu pour le 11 mai 2020 s’applique à La Réunion. Limitation des déplacements dans un rayon de 100 kms, ouverture des magasins selon certaines conditions, rentrée des écoles et des collèges, port du masque obligatoire : un ensemble de mesure a été annoncé. 

déconfinement à la réunion le 11 mai

RÉSUMÉ DE L'ARTICLE

Port du masque à La Réunion : dans quelle situation est-il obligatoire ?

Au delà des gestes barrières et de la distanciation sociale que devront continuer à respecter les Réunionnais après ce déconfinement et ce pendant plusieurs mois, le port du masque ne sera obligatoire que dans certaines situations à La Réunion.

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE À LA RÉUNION

  • Dans les transports ( Alternéo, Citalis, Kar’Ouest, Car Jaune…). L’ensemble des transports en commun à La Réunion est concerné par cette obligation. De même, un siège sur deux sera condamné afin d’assurer un minimum de distance entre les passagers, tout comme un marquage au sol sera mis en place aux arrêts de bus par exemple.
  • Dans les collèges de La Réunion. L’État assure fournir aux élèves qui n’en ont pas les masques nécessaires.
  • Avec la réouverture des crèches, le masque sera bien entendu obligatoire pour les professionnels de la petite enfance mais pas pour les enfants accueillis en crèche.

PORT DU MASQUE « PRÉFÉRABLE »  À LA RÉUNION

  • Dans de nombreuses circonstances, le port du masque sera « préférable ». On pense évidemment aux magasins et aux lieux rassemblant un minimum de public.

PORT DU MASQUE « PROHIBÉ »  À LA RÉUNION

  • Le port du masque est considéré comme prohibé pour les enfants en maternelle au regard des directives du conseil scientifique.

En tout, 20 millions de masques grand public seront disponibles dans les pharmacies, les buralistes, les mairies et les supermarchés notamment à La Réunion. Ils seront lavables à 60° jusqu’à une certaine limite (entre 6 et 20 fois selon les modèles).

Ecoles, collèges, lycées, universités à La Réunion : à quand une rentrée pour les élèves ?

rentrée déconfinement la réunion écoles

La réouverture des établissements scolaires sera progressive et dépendra notamment de la « carte des départements du déconfinement » prévue le 7 mai. À La Réunion, la rentrée pédagogique a déjà été fixée au 14 mai 2020, celle des élèves le 18 mai. Tous les enseignants seront formés sur les gestes barrières a précisé le Préfet de La Réunion, le 8 mai 2020.

En effet, les départements ne seront pas tous déconfinés de la même manière selon un code couleur « vert » ou « rouge ». Une carte sera actualisée et présentée chaque jour.  À La Réunion, l’épidémie de Coronavirus reste à ce jour maitrisée « grâce » à la mise en place d’un confinement anticipée vis-à-vis de sa propagation. Il est ainsi fort à douter que La Réunion est, et restera,un département vert (sauf si l’éloignement physique et la faible capacité de lits de réanimation soient pris en compte…).

Au 8 mai 2020,le recteur de l’Académie de La Réunion a précisé qu’au 18 mai, 163 écoles ouvriront, soit environ  30% des établissements, représentant ainsi 7.500 élèves en tout. Plusieurs communes ont annoncé ne pas ouvrir leurs écoles au 18 mai , à savoir : Sainte-Suzanne, Bras-Panon, Le Port, Le Tampon, Saint-André, Saint-Benoît, Saint Joseph, Saint-Leu, Saint-Philippe, Saint-Pierre, Saint-Paul et L’Etang-Salé. 

Les crèches de l’île vont bien ouvrir progressivement avec l’accueil de 10 enfants.

  • Les écoles élémentaires vont progressivement ouvrir, sur la base du volontariat à partir du 18 mai à La Réunion.  En premier, les classes de grande section, CP et CM2 retourneront en classe. Il est précisé qu’en revanche, l’instruction reste obligatoire.
  • Les élèves ne seront pas plus de 15 par classe, le port du masque sera obligatoire pour les enseignants (et non pour les élèves sauf pour ceux qui sont symptomatique.
  • Concernant l’emploi du temps, le flou règne. Le ministère recommande que les élèves retrouvent les bancs de l’école  : « une journée sur deux, une demi-semaine ou une semaine sur deux ».
  •  Les collèges à La Réunion vont ouvrir le 18 mai, en commençant par la 6e, la 5e et la 3e.
  • Le port du masque sera en revanche obligatoire pour les élèves comme les enseignants et les conditions seront identiques que dans les écoles élémentaires avec une restriction à 15 élèves par classe et la distribution de gel hydroalcoolique.
  • Les élèves qui ne pourront ou ne voudront pas se rendre en classe pourront suivre un enseignement à distance, gratuit, depuis chez eux ou dans des lieux péri-scolaires prévus.
  • Fin mai, le gouvernement prendra la décision d’ouverture des lycées, à commencer par les lycées professionnels début juin.
  • Les élèves de terminale passant le bac seront évalués uniquement en contrôle continue.
  • Les établissements d’enseignement supérieur restent physiquement fermés jusqu’à la rentrée de septembre pour les étudiants.

Déplacement à La Réunion : la règle des 100 kilomètres du déconfinement s’applique-t-elle ?

100 km déconfinement la reunionA partir du 11 mai, les Réunionnais n’auront plus besoin d’une attestation dérogatoire de sortie pour se déplacer. En revanche, pour les déplacements à plus de 100 km de chez soi, ils ne seront possible que pour un motif « impérieux, familial ou professionnel » : dans ce cas, une attestation et des justificatifs pourront être demandé.

Ce point pose la question de la reprise des vols commerciaux entre La Réunion et la métropole et il va falloir attendre les précisions sur ce sujet.

En revanche, avantage pour l’immense majorité des Réunionnais, la règle des 100 kms ne porte aucune conséquence sur les déplacements : vous pourrez donc, a priori, vous déplacer sur l’intégralité de l’île.

Comment connaitre le périmètre de 100 km autour de son domicile ?  Si vous souhaitez vous en rendre compte, le site internet CalcMaps propose de dessiner la zone de 100 kilomètres au départ de votre domicile. 

Sports, culture, religions et activités de plein air à La Réunion

cirque de mafate - randonnée

Très attendus par les Réunionnais mais aussi plus globalement par tous les acteurs du tourisme et des activités de plein air à la Réunion, les premières mesures de déconfinement annoncées permettent d’entrevoir la pratique de nouvelles activités sportives. En effet, il ne sera plus obligatoire désormais de l’exercer à proximité de son domicile et dans la limite d’une heure.

Le 8 mai à l’occasion d’une conférence de presse, le Préfet de La Réunion est venu préciser un certain nombre d’éléments et annoncé notamment l’ouverture des plages. Un soulagement pour les Réunionnais.

  • Sportifs, culturels, notamment les festivals, les grands salons professionnels… tous les évènements rassemblant plus de 5.000 participants ne pourront se tenir avant le mois de septembre. Consultez les évènements annulés ou reportés à La Réunion.
  • Les rassemblements organisés sur la voie publique seront limités à 10 personnes
  • Les mairies sont invités à repousser les mariages.
  • Les piques-niques réunionnais seront autorisés dans la limite des 10 personnes. 
  • Bonne nouvelle pour les Réunionnais : les plages seront finalement accessibles pour la pratique sportive à partir du 11 mai. La baignade sera autorisé mais pas le stationnement.
  • Les parcs et jardins publics pourront également réouvrir à La Réunion si le département est placé en « zone verte »
  • Bonne nouvelle pour le Réunionnais : les médiathèques, bibliothèques et « petits musées » pourront ouvrir leurs portes.
  • En revanche, les grands musées, les salles de spectacles, les théâtres resteront fermés.
  • Les salles des fêtes et salles polyvalentes de l’île garderont leurs portes fermées également.
  • La pratique sportive, individuelle et d’extérieure sera autorisée dans le respect toujours des distances sociales.
  • En revanche, le sport en lieu couvert, collectif ou de contact ne sera toujours pas autorisé. C’est le cas du football, du rugby, handball, volley… notamment.
  • Si on se tient à ses consignes, les Réunionnais pourront reprendre la randonnée dans un cadre individuel et non collectif mais l’interrogation persiste sur une île ou la marche dans les cirques ou les sentiers est une activité majeure.
  • Parapente, plongée, activités nautiques…le doute demeure encore à ce jour. Les fédérations concernées ont proposé au Ministère des Sports, une démarche personnalisée pour les clubs et fédérations : port du masque et de gants systématique, désinfection des locaux, limitation des groupes à 8 personnes… Consultez le projet de déconfinement pour les activités de loisirs proposé au Ministère des Sports.
  • Les lieux de culte seront ouverts  dans la limite de 10 personnes. Cependant, les messes, mariages ou encore baptêmes ne peuvent pas être célébrés en  mai à La Réunion.
  • Le cérémonies funéraires seront autorisées toujours dans la limite de 20 personnes.
  • Les cimetières de La Réunion seront à nouveau ouverts.
  • Les gîtes et locations saisonnières pourront ouvrir leurs portes s’ils proposent des logements individuels.
  • Les hôtels à La Réunion peuvent ouvrir également mais sans bars ni restaurants. Ils pourront librement ouvrir à partir du 2 juin. 
  • Concernant les activités de plongées, de canyoning ou de parapente, la Préfecture de La Réunion s’est donné un délai de 1 à 2 semaines afin de réouvrir la pratique. En effet, les protocoles transmis par les fédérations et clubs doivent être d’abord validé en préfecture.

Entreprises, magasins et centres commerciaux de La Réunion : un « vrai » déconfinement !

Tous les commerces de l’île pourront ouvrir, sauf les cafés et restaurants. En revanche, ils devront pouvoir appliquer ou faire appliquer les mesures de protection sanitaire, comme le port du masque pour le personnel et pour les clients si la distanciation est impossible.

En revanche, les préfets pourront néanmoins maintenir fermés les centres commerciaux de plus de 40.000 m2 à La Réunion. Ainsi, au regard de ce chiffre, aucun centre commercial de l’île n’est concerné par ses dimensions (Cap Sacré Cœur au Port et Sainte-Marie Duparc font tout deux 27 000 m2).

Concernant les entreprises de La Réunion, le télé-travail devra continuer à être la règle lorsque c’est possible, le cas échéant, toutes les mesures de protections devront être appliquées. Les mesures d’accompagnement à l’activité partielle restent en place jusqu’au 1er juin.

Les marchés seront autorisés sauf dérogations des mairies ou du Préfet de La Réunion.

Au-delà des conséquences sanitaires du Coronavirus, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion, Ibrahim Patel a annoncé, qu’à La Réunion, 4 000 entreprises pourraient disparaître et 3 600 emplois pourraient également être perdus d’ici la fin de l’année.

Fermer le menu